« Sus aux annonces V.O. trompeuses ! »

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 29 mai 2012

Vous l’avez sans doute lu dans la presse spécialisée ces derniers temps, le CNPA et les professionnels de la distribution automobile ont décidé de s’attaquer aux annonces VO trompeuses que vous pouvez trouver sur le Net. Selon le Journal de l’Automobile :

Le CNPA, via sa commission Véhicule d’occasion, a décidé d’interpeller la DGCCRF afin de lutter contre ces pratiques qu’il juge « préjudiciables aux consommateurs et aux professionnels de l’automobile »

Il est vrai que la visite des annonces VO du marché français permet de réaliser l’ampleur du chantier :

« L’objet de notre action n’est pas de contester la concurrence entre les sites Internet et les concessionnaires, puisque eux-mêmes vendent en ligne. Les professionnels de l’automobile sont aujourd’hui régulièrement contrôlés, à juste titre, sur le respect des règles légales de vente au consommateur. Or, sur Internet, c’est l’anarchie. Il est temps que la DGCCRF s’y intéresse, afin d’apporter toute la clarté nécessaire au client », explique Olivier Ferreyra, distributeur Renault à Boissy (94) et porte-parole de la Commission VO (Source J.A.)

Auto Net et Digital Dealer se réjouissent de cette plainte qui devrait permettre une action de la DGCCRF, qui a avec ce chantier aura matière à travailler un bon moment. Les exemples étant en l’espèce extrêmement nombreux. Cela permettra au « vrais » professionnels, effectuant leur travail dans le respect des règlementations et dans celui des clients de travailler plus sereinement.

Dans le domaine des petites annonces VO, il est vrai qu’un certain ménage est nécessaire. Savez vous par exemple que à la date d’hier (28/05/2012), la somme des petites annonces VO diffusée en France sur des sites spécialisés ou des potails d’infomédiaires s’élevait à plus de 3 millions selon les déclarations des sites eux mêmes ?

3 millions, c’est 60% du volume annuel de transactions VO, rien que ça. Et si nous additionnons les sites de marques (Occasions du Lion, Renault Occasion, …) et les sites distributeurs ou professionnels de qualité, vous pouvez en rajouter 300.000. Cette réalité des annonces multi diffusées, elle même « parrainée » par la profession automobile qui recherche à tout prix l’exposition de ses véhicules permettant la conquête de nouveaux clients, a sans doute participé à l’émergence de professionnels moins scrupuleux et sachant bien exploiter les techniques des moteurs de recherche.

Nous ferons d’ailleurs sur ce blog dans les jours à venir une analyse un peu plus détaillée de ces fameux portails et site spécialisés dans la diffusion de vos petites annonces VO. Il est en effet devenu très difficile d’y voir clair dans ce qui se fait de très bien, de correct, de moyen ou de carrément mauvais dans le domaine de la diffusion de vos annonces V.O.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire