Un vernis à ongle assorti à… sa Twingo ! Prochain Bad Buzz de Renault ?

Par Morgan JÉGOU | Le vendredi 23 juin 2017

La marque au losange se lance dans les cosmétiques avec quatre « vernis à ongle pour femmes actives » qui sont assortis à votre Twingo.

Renault x De Blangy Paris

Selon Renault, les femmes actives sont « très pointues sur la mode et soucieuses de leur style ». Mais ont-elles vraiment envie d’assortir la couleur de leur vernis à ongle à celle de la carrosserie de leur voiture ? Pour le groupe, la réponse est OUI !

La Twingo étant selon eux « l’arme urbaine des femmes actives », les coloris des vernis ont été choisis en fonction de ceux de la Twingo. Grâce à ce vernis les femmes seront donc stylées jusqu’au bout des doigts, justifie Renault.

C’est donc un partenariat que signe Renault avec De Blangy, créateur de la première gamme de vernis qui change de couleur à la demande pour la création d’un nouvel accessoire pour le moins original : le « Twingo Nail Polish« . Reprenant la couleur de votre Twingo (bleu dragée, rouge flamme, noir étoilé et jaune éclair), ce vernis à ongles permettra aux conductrices de Twingo d’assortir parfaitement leurs ongles à leur Twingo.

Un vernis deux en un

Même si Renault se lance dans la cosmétique, le groupe français reste avant tout un constructeur automobile de premier rang. Lors de nos petits trajets du quotidien, les occasions de retrouver des rayures sur la peinture de sa voiture sont légion : vélos, scooters, coup de clefs, caddy de supermarché et autres nostalgie des autos tamponneuses… Il est souvent difficile de conserver sa carrosserie vierge de toute rayure.  Et pour affirmer ce statut, les vernis proposés, en plus de colorer les ongles, peuvent servir de « retouche d’appoint pour votre carrosserie ». Un peu plus chers qu’un stylo de retouche traditionnel pour carrosserie, on peut sérieusement se poser la question de l’utilité de cette capacité et de la durabilité de la retouche. Sans parler de la composition chimique du produit…

 

Vers un nouveau Bad Buzz ?

Ce n’est pas la première fois que Renault signe une publicité un brin sexiste. Rappelons-nous de la campagne de pub de la filiale Renault Belgique qui en 2014 proposait aux femmes des cartes pour s’excuser de se garer n’importe comment. Rapidement les questions ont fusé, blague belge ou clichés sexistes ? Je vous laisse découvrir cette pub en image et vous faire votre propre idée.

 

Une limite difficile à définir

Un an plus tard, Renault France signe une nouvelle campagne de pub avec Nora Hamzawi humoriste, comédienne et chroniqueuse sur France Inter et Bérengère Krief comédienne et humoriste française qui s’est notamment illustrée dans la série Bref. de Canal+. En partenariat avec l’agence de publicité Marcel elle lance la campagne #Lavéritésurlesfilles. Cette campagne pourtant fondée sur les clichés des femmes modernes a plutôt bien été reçue de la part du public féminin souhaitant d’après l’agence reprendre le pouvoir sur ces clichés en revendiquant leurs imperfections. Une campagne rondement menée avec une série de vidéo mêlant humour et impertinence.

 

 

 

Cette campagne a joui d’un certain succès auprès de la communauté féminine et connectée. Pas uniquement digitale, elle a connu également un volet offline avec l’ouverture d’un pop-up store à la crèmerie de paris  suivis d’un road show.

Même si certains apprécient l’humour, d’autres crient au sexisme. Comme disait Nietzsche, « des goûts et des couleurs on ne discute pas… Mais nous ne faisons que cela ». 

Abonnée aux campagnes souvent qualifiés de sexiste par le public, espérons que cette dernière campagne de Renault n’en soit pas.

Retrouvez ci-dessous notre précédent article sur les Bad Buzz dans l’industrie automobile. 

Bad Buzz by Renault !

 


Morgan JÉGOU

Après deux ans passés au siège social de Tesla à Amsterdam, Morgan intègre l’Argus Conseil en qualité de consultant en stratégie automobile et digitale. Prédestiné par son prénom, c’est un amoureux de l’automobile depuis son plus jeune âge.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.