Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

véhicule autonome, faut il apprendre à faire un créneau ?

Par Tony Greaux | Le lundi 23 mai 2016

Imaginez…. 2020 …..la réforme de la conduite automobile a été adoptée et mise en place il y a maintenant 6 mois. Tous les pays frontaliers l’ont autorisé il y a déjà 2 ans mais nous sommes encore en plein débat à l’assemblée nationale pour savoir comment l’appliquer. C’est que ce projet autorise la conduite du véhicule autonome c’est à dire la délégation totale à son véhicule de tout ou partie d’un trajet d’un point A à un point B, c’est ce que dit la loi…..

Dans les faits, il s’agît de transférer la responsabilité du propriétaire du véhicule vers les concepteurs du soft (logiciel) et du hard (mécanique). Les assureurs n’étant désormais que des intermédiaires, ce sont les constructeurs/concepteurs qui héritent de cette responsabilité. Après quelques protestations, les plus innovants y ont vu une manière de rendre leurs clients totalement captifs. De fait, cette réforme constitue une manne pour les réseaux de réparations car cela rend obligatoire le passage régulier du véhicule autonome dans leurs ateliers via un contrat d’entretien obligatoire pour le logiciel et un autre pour la mécanique.En cas d’oubli, votre réparateur agréé peut prendre les commandes à distance et bloquer votre véhicule autonome !

Depuis que les véhicules autonomes « s’auto livrent » en se présentant le jour J à votre domicile, puis dispensent un tutoriel de 15 mn pour la mise en main, les concessionnaires avaient perdu tout un pan de business.

Les primes d’assurance des véhicules autonomes sont bien moins coûteuses que celles des véhicules classiques. Ces dernières ont vu leur tarifs doubler au regard du risque que constitue désormais la conduite humaine…… ça tombe bien pour le moment seul 10 % du parc est en conduite autonome, 90 % reste de la conduite humaine.

La grève des moniteurs dure depuis 6 mois, pendant ce temps les solutions d’apprentissage embarqué se développent. Là encore, les concepteurs de soft se régalent. Le coach autonome prend en charge tout l’apprentissage : code et conduite, il fait passer l’examen en proposant exercices aléatoires et parcours dédiés.

La question « clef » qui agite tous les débats  est de savoir s’il faut il encore apprendre à faire un créneau ? notre bon vieux pays est encore le seul a avoir réussi à trouver une fracture politique droite-gauche sur ce sujet.

Dernière frange des mécontents : les forces de l’ordre et pour cause, ces véhicules  traquent sans relâche les places de stationnement autorisées et respectent scrupuleusement les règles de circulation ce qui rend inutile le travail d’agents de la circulation, déjà mis au rebut par une gestion prévisionnelle de la circulation et des zones d’encombrements.

Heureusement, la circulation des drones a explosé, le trafic vertical (c’est le mot choisi) est donc réglementé ! Une nouvelle source de revenu pour l’état…. Permis de détention, obligation d’assurance et d’entretien, règles de circulation, sanctions…

Une course poursuite de drones

Cela faisait des années que l’on fantasmait sur la domotique, des appareils allaient pouvoir gérer toutes les fonctions de nos appartements de manière connectée et en quasi autonomie. en réalité ce sont les drones qui se sont imposés comme meilleur ami de l’homme. Aujourd’hui, aller récupérer un document, un colis se fait avec son drone personnel ! Les grandes surfaces ont recyclé leur immenses parkings en pistes d’atterrissage et de livraisons pour accueillir drones et véhicules autonomes dédiés aux corvées.

véhicule autonome

Drone

Certains petits commerces se sont adaptés également en créant des petites plateformes pour livrer pains, gâteaux et épicerie. La société «mydronezone» propose de vous apprendre à programmer vos drones…il n’est plus besoin d’aller faire la queue à la boulangerie ou au pressing…et puis c’est devenu dangereux…il parait qu’un drone s’est encore écrasé sur des passants……il faut dire que le trafic s’est considérablement développé. On assiste parfois à de vraies courses poursuites verticales entre les drones policiers et les drones privés.

Gset caillassé par Hubert

Les chauffeurs « Hubert » sont furieux et protestent violemment contre Gset et son parc de VTA (voitures de transport autonome), ils ont bloqué le périphérique et s’en sont pris à une flotte de véhicules autonomes taxis. Gset a annoncé que désormais les VTA seront équipés d’un détecteur de « zone de tension » qui leur permettra d’éviter les parcours dangereux et tout cela pour le bien être et la sécurité des passagers.

véhicule autonome

grève

Aller chez Ikéo, payé par Ikéo 

Demain je vais chez Ikéo, choisir notre nouvelle cuisine. j’ai retenu leur proposition de sponsoring…ils financent mon trajet et mon repas. En échange, j’accepte d’y passer au moins 2 heures et la plaque de mon véhicule fera un léger encart publicitaire pour les meubles suédois !!

Il faut dire que la publicité est désormais hyper réglementée en centre-ville. Les publicités ne peuvent mettre en avant que des critères objectifs vérifiés, et doivent indiquer qui sont les marques concurrentes. Aussi,  les annonceurs ont décidé de financer directement les particuliers pour qu’ils exposent leur marques et produits….

PaysageFrance280214 véhicule autonome

publicité

Toute ressemblance avec une réalité actuelle ou future serait purement fortuite…………voir le film futuriste de Haval SUV


Tony Greaux

Tony a une large expérience dans l’univers automobile. Il rejoint le pôle Go Between du groupe Argus en tant que consultant. Il a auparavant géré le pôle Brand & Ad automotive de TNS Sofres, et y a animé les grands comptes du secteur.


Un commentaire

Laisser un commentaire