Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Véhicule autonome : le temps des nuances

Par Tony Greaux | Le vendredi 1 juillet 2016

Après presque deux ans de discours largement positif sur le véhicule autonome, il semble que le temps du débat contradictoire soit venu…ou peut être simplement le temps des réalités concrètes….

L’excitation sur le véhicule autonome, ses innovations et son cortège de bénéfices clients laissent peu à peu place à la nuance. Sur un sujet alimenté par des constructeurs en quête d’image, des médias en quête d’audience,  et des analystes à la recherche de sujet prospectifs, le mythe sociétal et industriel s’est rapidement installé.

Cela vous rappelle quelque chose? c’est normal, il y a moins de dix ans, il s’agissait a peu près de la même partition avec le véhicule électrique. Celui-ci devait révolutionner rapidement nos usages et d’un coup de baguette magique soigner un secteur en proie au risque sanitaire, à l’engorgement des villes et une image dégradée.

Les dernières mesures prises dans les grandes villes occidentales autant que dans les pays à fort développement montrent que l’essentiel des questions n’est pas traité. Le VE ne traite pas la question de la pollution sur l’ensemble de la chaîne, et encore moins les questions d’encombrements des villes. Et c’est naturel, car il n’est pas encore parvenu à traiter une question inhérente à sa conception : l’autonomie. En réalité, il est tout juste parvenu à soigner un secteur en mal d’innovations significatives.

autonomie


Tony Greaux

Tony a une large expérience dans l’univers automobile. Il rejoint le pôle Go Between du groupe Argus en tant que consultant. Il a auparavant géré le pôle Brand & Ad automotive de TNS Sofres, et y a animé les grands comptes du secteur.


Un commentaire

Laisser un commentaire