Sites constructeurs : Stratégies inégales

Par Eric Saint-Frison | Le jeudi 2 décembre 2010


Je lisais récemment sur le Journal du Net des chiffres très intéressants sur les statistiques des sites constructeurs du mois d’Avril 2010. Avec 7 millions de visiteurs uniques (V.U.)  selon Médiamétrie / Netrating, c’est un mois qui confirme l’augmentation régulière de l’utilisation des outils web par les acheteurs.

La ou mon intérêt est capté, c’est tout d’abord quand je note l’extraordinaire delta qui existe entre les parts de marché réelles et les parts de voix web.

Dans le cas de Fiat par exemple nous arrivons à une situation quasi ubuesque ou 3,33% du marché captent 20% des visiteurs. C’est comme si dans un salon automobile le stand de la marque était submergé par une marée humaine égale à celle qui visite le stand Peugeot, mais avec des infrastructures différentes.

Dacia de son côté démontre une santé d’acier … avec une part des V.U. de plus du double de sa part de marché mais surtout un temps record de près d 10 minutes, égal à celui passé par les internautes sur le ste de Citroën plus dense en terme de gamme.

Autre sujet de surprise, le couple nombre de V.U. et temps passé sur les sites.

En mettant en place une campagne de recrutement via des sites de jeux, Fiat a créé un flux important de visiteurs mais dont le potentiel d’intérêt est très faible. C’est la même technique que celle utilisée par certains mandataires et autres infomédiares pour gonfler artificiellement leurs statistiques. Si pour eux ce recrutement non qualifié peut avoir de l’intérêt pour facturer plus cher de la publicité, pour un constructeur, et encore plus pour un distributeur, le retour est juste nul.

Cela se traduit par un nombre de visites très élevé et un temps passé sur le site très réduit, un nombre de pages vues ridicule et des taux de rebond eux aussi anormaux.

Donc des stratégies aux antipodes les unes des autres :

De la construction de l’image d’une marque pour Dacia jusqu’à du trafic non qualifié et au kilo pour Fiat.

La performance des marques française, très proche de la part de marché réelle démontre d’ailleurs que lorsque Internet est correctement utilisé sa réactivité est voisine de celle du marché. A la nuance près de la qualité des pages, des contenus et de la facilité de navigation.

Constructeur VU PdM Web PdM réelle Temps passé
Dacia 753000 10,76% 3,93% 09:50
Citroen 919000 13,13% 14,56% 09:50
Fiat 1400000 20,00% 3,33% 01:47
Peugeo 1500000 21,43% 18,58% 05:57
Renault 1800000 25,71% 22,92% 06:36

Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire