Sharemyspot : Appli stationnement intelligente.

Par Eric Saint-Frison | Le jeudi 22 décembre 2011

Il y a 6 mois je vous parlais de l’application développée aux USA, à San Francisco précisément, qui se dénomme SF park ,  http://auto-net.fr/les-applications-smartphones-au-secours-du-stationnement/

Je suis donc content de pouvoir vous annoncer  qu’une initiative française lancée il y a quelques mois, et bien de chez nous cela fera plaisir aux candidats à l’élection présidentielle (à part le nom …), semble prendre son envol.

Elle devrait rapidement trouver sa place dans le marché des (rares) applications que l’on utilise tous les jours car elle répond à un véritable besoin.

Elément important, la création d’une communauté partageant les mêmes préoccupations et à la recherche de mêmes solutions. Cette convergence devrait permettre de maintenir un groupe actif et soudé, surfant sur la vague des groupes et tribus du web et du mobile.

Sharemyspot est une app, Android et Apple, destinée à faciliter le stationnement dans les grandes villes en créant une communauté qui échange ses « spots » (les places disponibles). Vous cherchez un emplacement pour vous garer, ou vous en occupez un que vous allez libérer, vous en informez la communauté. Le système fonctionne par un échange de l’information sur une place disponible en contrepartie d’une monnaie virtuelle de l’application qui se matérialise par des « noisettes ».

En pratique, on s’inscrit sur le site ou sur l’application (c’est gratuit), et arrivé aux alentours de sa destination, Sharemyspot vous géo-localise et vous indique les places les plus proches relevées par des membres de la communauté. Mais attention, pour ce faire vous devez être péralablement inscrits et avoir dit quelle voiture vous conduisiez (et indiquer les 3 premiers signes de votre plaque minéralogique) afin que les autres membres de la communauté puissent vous identifier lorsqu’ils « bloquent » une place pour vous. Très utile certes, et belle base de donnée marketing pour Sharemyspot …, on ne peut pas leur en vouloir.

Si vous quittez votre place, indiquez le sur l’application, l’information sera immédiatement disponible pour les autres membres. A chaque notification, vous accumulez des « noisettes » qui vous permettront d’accéder aux stationnements disponibles.

L’appli est en phase d’installation ce qui explique le nombre relativement réduit de membres pour le moment, mais je suis certain que ce type d’outil va devenir un must pour les urbains perdant temps, argent et énergie dans la recherche continuelle de places de stationnement. En plus le temps passé à chercher une place étant par définition un moment de pollution, l’initiative va dans le sens des recherches de petites, mais efficaces, économies de génération de CO2 inutile.

Elle est forcément très parisienne; et les statistiques des utilisateurs fournies sur le site le confirme.

Selon le journal Metro, c’est un gain de temps précieux quand on sait que plus de 70 millions d’heures sont consacrées chaque année à la recherche d’emplacements de stationnement dans toute la France, générant entre 5 et 10% de la circulation urbaine et 15% des émissions locales de CO2. Dans la capitale, la part des automobiles stationnées sur une place interdite atteint 64% à Saint Germain des Prés.

Nous souhaitons donc longue vie à cette application intelligente qui vient remplir un vide sur les écrans de nos smartphones.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire