Salon Automobile de New York

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 6 avril 2010

Logo New York Auto ShowSalon Automobile de New York : Un salon Européen !

Visiter le « New York Auto show » faisait parti de mes plans depuis longtemps.
Après Détroit et Los Angeles que je connaissais, je me suis rendu la semaine dernière à l’inauguration de ce salon et je dois vous avouer que découvrir les modèles exposés fut une grande surprise !

Rendez-vous au Javits Center, le long de l’Hudson River.

Là, je me suis retrouvé perdu.

Pas parce que les modèles présents étaient de monstrueux Pickups V8 ou V10, crachant 500 g de CO² / Km, ou des SUV de 6m de long, ou des véhicules un peu décalés par rapport à nos habitudes européennes, le tout très éloigné de l’intérêt du monde entier pour l’avenir des ours polaires. C’est ce que je connaissait depuis des années.


Non, 100 fois non !

Certes, au sous-sol, certains constructeurs exposaient des 4X4 imposants et des Pickup « Bodybuildés », mais cela presque en cachette.

Sans indication réelle de leur présence dans ce hall sous terrain. Honte de produire des véhicules trop polluants ? Ou alors, le marché local serait-il comme le nôtre soumis à de telles contraintes d’espace et d’encombrement que les machines du Mid West n’ont rien à faire dans les rues de Manhattan, Brooklyn et autres quartiers de la grosse pomme ?
La surprise vient du fait que j’ai eu l’impression de visiter un salon européen secondaire.

Une sorte de Genève en un peu plus compact et réduit.

Ou un salon de Lyon avec plus de moyens.

Des gammes présentées qui sont quasiment toutes issues de nos marchés de la « Vielle Europe », y compris celles que l’on pensait inadaptées au marché nord américain comme Fiat (merci Chrysler …) avec sa 500, Ford avec des Fiesta, Focus et Connect ou Mini.
Mini-Auto-Show
Au passage permettez moi d’exprimer un doute sur le choix des créatifs de Mini USA quant à la laisse de chien et la corde de pendu qui servaient à mettre en scène les voitures sur le stand…et de féliciter le groupe Fiat pour le choix de ses hôtesses … la touche italienne.

Des approches très discrètes, dans les contenus et dans les formes.

De l’environnementalement correct, même si nous restons aux USA et que la part dédiée aux modèles sportifs et un peu voyants est sensiblement plus élevée que chez nous.

Des rappels CO² presque partout (en un peu plus discret), des prises électriques éparpillées sur les stands pour faire joli (comme à Genève mais en moins excessif et donc en moins ridicule). Ici on ne vous raconte pas que demain on conduira tous une voiture électrique pour partir en vacance. Peut être à cause des réserves de pétrole et de gaz du Texas et d’Alaska ? Il y aurait donc une conscience verte différente si on possède ou non des réserves naturelles d’énergies fossiles ? Si la France avait du Pétrole on y parlerait donc moins du tout électrique ? Ah Bon.

Une pincée de créativité et de design aussi, même si certains concept cars nous étaient connus. Un grand merci à Infinity d’avoir ressorti le concept Essence (rien à voir avec le carburant …), sans doute un des plus beaux concepts jamais présentés par un constructeur. Je ne m’en lasserai jamais !

Infinity-Essence-New-York-Auto-Show

Et enfin du vu, du déjà vu.

Du réchauffé d’Europe (Saab y lançait même sa « nouvelle » 9.3 …), sans grande originalité pour nos amis américains. Ah non, excusez-moi, pour nos amis new yorkais, parce que je ne crois pas que nos jolies petites voitures urbaines franchiront beaucoup les frontières du grand New York.

Encore moins avec un fil électrique à la patte.Elles atteindont peut être Los Angeles, San Francisco, Boston et Chicago, mais avant de les voir rouler sur la route 66, entre un Kenworth et un Peterbilt, il faudra sans doute attendre un peu.

C’est peut être aussi pour cela que ce salon sympathique n’a toujours pas réussi à s’imposer face à celui de Detroit.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire