Retour vers le futur : En 1956, GM annonçait déjà les voitures autonomes !

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 22 mai 2015

Une incroyable vidéo produite par General Motors en 1956 montrait sa vision de l’automobile 20 ans après, soit en 1976.

Le résultat est incroyable ! De nombreuses innovations annoncées dans la vidéo se retrouvent en effet actuellement dans nos voitures.

GM 1956

le pilotage automatique imaginé pour 76 !

Synopsis :

Sur fond de comédie musicale à la West Side Story, 4 personnes voyagent dans le futur (en 1976 !) pour tester la Firebird II !

A l’intérieur, grand écran sur la console centrale et contrôle vocal ! Vous pouvez en effet demander votre itinéraire par radio à une personne postée dans une tour de contrôle qui vous guide, vous envoie le plan et même vous conseille sur les meilleurs hôtels – un mélange de Siri, OnStar et Google Maps (en mieux?). Votre assistant vocal peut même chanter avec vous !

Après synchronisation de la vitesse et de la direction guidée par notre Monsieur « Siri », le véhicule se met en mode « auto-pilot », se rabat sur une voie dédiée (sorte de bande d’arrêt d’urgence), le volant se range comme dans la Google Car et il ne vous reste plus qu’à fumer votre cigare, vous servir dans le distributeur de glaces intégré à la planche de bord ou bien sûr chanter tous en cœur.

Dans cet exercice de communication impressionnant de réalisme, General Motors avait déjà saisi l’importance de la communication entre le conducteur, la voiture et les infrastructures qui l’entourent et l’impact qu’aurait la conduite autonome sur l’automobile.

Ironie de l’histoire, GM lancera sa première voiture semi-autonome capable de rouler toute seule sur autoroute grâce au Cadillac Super Cruise en … 2017, soit avec 41 ans de retard sur le fantasme de 1956 !

La tour de contrôle du véhicule a d’ores et déjà été remplacée par le système OnStar, un assistant à la conduite qui vous aide à retrouver votre chemin ou en cas de détresse.

A quand les voies spéciales pour véhicules autonomes ?

Peut-être pas dans si longtemps que ça justement. Le centre allemand de recherche sur l’intelligence artificielle a développé la « EO smart connecting car 2« . Ce véhicule est l’incarnation parfaite de la voiture du futur qu’on s’imagine aujourd’hui. Elle possède en effet  des roues qui peuvent tourner à 90° permettant de se garer en « crabe » ou la possibilité de « compresser » sa carrosserie pour la rendre plus compact. C’est dans cette position que la configuration « Platoon » prend forme : sur autoroute, l’ensemble des EO2 s’attachent et forment un sorte de petit train comme montré dans la vidéo ci-dessous :

Espérons que nous n’attendrons pas 40 ans avant de voir cette technologie sur nos routes !


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire