Réseau sociaux : « Google is Back »

Par Eric Saint-Frison | Le lundi 4 juillet 2011

Oubliez Google Buzz la première tentative de Google pour concurrencer Facebook, Twitter, MySpace ou linkedIn. Un échec.

Vous l’avez sans doute vu ou lu, la société de Mountain View en Californie a corrigé le tir et vient de lancer la version pilote de son nouveau réseau social : Google+

Les testeurs, en nombres limités, ont été invités à essayer ce nouvel outil qui a clairement pour objectif de concurrencer Facebook, avec un design terriblement proche de celui-ci. A la limite du « copié/collé » d’ailleurs !

Nous avons eu le privilège de compter l’un de ces testeurs parmi les collaborateurs de l’agence. Voici quelques éléments visuels qui mettent en évidence cette ressemblance (les noms et photos ont été « flouttées »).

D’une utilisation voisine de celle de Facebook, avec des fonctionnalités qui semblent plus sécurisantes pour les utilisateurs, puisque Google + propose de mettre en relation les bonnes informations avec les bonnes personnes, afin d’éviter les « accidents » de mise en évidence de contenus personnels et confidentiels (images ou textes) ne correspondant pas à la bonne cible.

Google+ a donc créé des « cercles » qui sont des groupes de relations vers lesquels les contenus sont envoyés selon le choix de l’utilisateur. En théorie une bonne idée pour gommer l’idée de risque qui colle à la peau de Facebook, même si la bonne gestion de son profil permet déjà une excellente protection sur ce dernier.

Autre nouveauté, la vidéo bulle. Il s’agit là d’une application de communication en vidéo et en groupe. Une fonctionnalité qui, si elle fonctionne (nous la testerons cette semaine), mettra la pression sur Facebook et Skype.

Vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur Youtube où les vidéos officielles de Google sont accessibles (en anglais seulement).

La raison d’être fondamentale du réseau social, le partage ou diffusion via son profil d’images ou de simples messages, reste bien entendu la base de Google+.

Et en cela il n’amène pas grand chose de plus au monde des réseaux sociaux. A voir si les nouveautés listées plus haut suffiront. Et aussi de savoir si Marc Zuckergberg restera inactif très longtemps. On attend d’ailleurs une communication du patron de Facebook cette semaine. Pour parler de quoi ? Nous le saurons rapidement.

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire