Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Oscaro.com augmente la pression.

Par Eric Saint-Frison | Le jeudi 26 juillet 2012

Oscaro.com : 365 jours pour retourner une pièce qui ne convient pas au client contre le délais légal de 7 jours.

Voilà la dernière évolution du site qui augmente ainsi, encore un peu plus, la pression sur la distribution de PR et la réparation traditionnelle.

 

Depuis peu, le 24 Juillet dernier pour être précis, le site spécialiste de la pièce toutes marques  a décidé d’en remettre « une couche ».

Déjà très en avance en termes de’offres, de variété de produits proposés, de prix et de services (livraisons, hotline, …) Oscaro.com marque un point de plus en termes d’approche consumériste.

Selon le site spécialisé « Journal de la rechange et de la réparation », Pierre-Noël Luiggi, président d’Oscaro.com. a pris une position qui va encore renforcer la perception positive des offres du site : Malgré la qualité de notre catalogue et l’aide de nos experts en mécanique, il peut arriver qu’un client commande la mauvaise pièce. Nous estimons qu’il est de notre devoir de donner à nos clients la liberté de nous renvoyer la pièce »

Vous pouvez trouver sur le site les explication très simples permettant d’utiliser ce droit : Appel ou formulaire pour informer Oscaro.com, un carton, un peu d’emballage pour éviter la casse, et hop, la pièce est renvoyée et remboursée intégralement.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Zack

Le 3 juin 2013 à 17 h 31 min

A croire qu’il n’y a qu’Oscaro comme vendeur de pièce auto. Il y en a aussi d’autres comme Yakarouler, EbayMotor ou FB Pièces Auto, même Amazon s’y met depuis peu.

Répondre

Code Promo Oscaro

Le 18 mars 2014 à 13 h 13 min

bonjour,
Effectivement super sympa ce site! merci de me l’avoir fait découvrir!
bonne continuation…

Répondre

Laisser un commentaire