Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Observatoire de l’automobile 2017 : La voiture est toujours bien-aimée !

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 18 octobre 2016

L’Observatoire de l’automobile  : Dieselgate, mairie de Paris contre automobiles et automobilistes, contraintes, radars, limitations, amendes, interdictions en tous genres, rien n’y fait, la voiture est toujours aimée des consommateurs dans le monde mais également des français, c’est ce que démontre la toute nouvelle étude de Cetelem.

Chaque année un certain nombre d’études sont attendues avec impatience car elles éclairent les relations automobilistes / automobiles et les comportements qui en découlent et parmi les plus importantes celle de l’Observatoire de l’automobile de Cetelem devenue une référence dans ce domaine.

La version 2017 vient d’être publiée, vous la trouverez in extenso plus bas dans cet article.

Pour ceux qui veulent en connaître les grandes lignes voici les grandes conclusions :

Ma voiture bien-aimée

L’Observatoire de l’automobile 2017

Les marchés mondiaux sont en croissance forte et toutes les grandes zones économiques profitent de cette embellie après la tempête de 2008/2009.

Rien, ou presque, ni les contraintes urbaines, ni les règlementations de plus en plus lourdes n’empêchent les consommateurs de vouloir garder leur indépendance de déplacements.

Le droit à se déplacer d’un point A à un point B, en toute liberté reste basique.

Marché automobolie mondial la crise de 2008 – 2009

Cette croissance du marché s’accompagne de perspectives très fortes avec un marché de 100 millions de véhicules neufs vendus dans le monde à échéance 2017 ou 2018 au plus tard.

Les études de l’Observatoire de l’automobile, comme les autres études sur ce sujet, confirment et les laissent entrevoir un futur brillant pour les ventes d’automobiles.

Avec les conséquences que cela aura sur les autres éléments de l’équation de la mobilité humaine, dont l’environnement bien entendu.

Marché automobile mondial la croissance 2009 – 2015

Mais il n’y a pas que le VN, le VO également profite de cette embellie.

Dans ce marché des VN, les occasions se portent également très bien avec des ratios pouvant monter à un facteur 4 sur le marché VN. En France ce chiffre reste également élevé avec 2,9 VO / 1 VN. A noter que les marchés matures consomment beaucoup plus de VO que les économies nouvelles.

capture-decran-2016-10-18-a-09-02-46

En France le marché VO continue sa progression et atteindra un chiffre de près de 5,6 millions d’unités en 2016.

capture-decran-2016-10-18-a-09-38-35

Avec une part de véhicules âgés de plus de 5 ans qui reste très dominante. Certainement le marché à récupérer par les professionnels.

Structure du marché de la voiture d’occasion en France en 2016

Côté segments de véhicules, confirmation de l’importance toujours croissante des SUV (de toutes tailles).

Statut social, côté pratique, confort, usages tous chemins, look, autant de raisons qui font que ce segment connaît une croissance très forte.

En France ces véhicules sont passés de 7 à 23% des immatriculations ! Aux états unis les SUV représentent plus de moitié des immatriculations. rien que ça.

Part des SUV dans le marché VN

Autre information important de l’Observatoire de l’automobile, la part des marques premium dans le monde ne cesse de progresser.

Alors que l’on ne cesse de nous dire que le monde s’intéresse plus aux problématiques liées à l’environnement qu’aux « belles voitures », il est intéressant de noter une solide progression des ventes de voitures haut de gamme.

De même en France, qui reste malgré tout en retrait par rapport au reste des marchés, mais où les ventes de voitures produites par des marques premiums sont en forte hausse et passent de 8 à 12% en l’espace de 5 ans.

Part des ventes de voitures des marques premium dans le monde

Enfin, l’étude de l’Observatoire de l’automobile met en évidence que la « cote d’amour » de la voiture dans le coeur des consommateurs reste très élevée.

Au niveau global seulement 10% des personne interrogées ont une image négative de la voiture. Et 23% sont des « fans ».

 

Cote d’amour de l’automobile

Et en France ?

L’Observatoire de l’automobile nous rassure. Nos concitoyens aiment toujours la voiture. Désolé Madame Hidalgo, désolé la Sécurité routière, malgré tous vos efforts, malgré toutes les contraintes créées pour rendre l’usage de la voiture contraignant sans proposer de vrais alternatives, les français aiment toujours massivement leurs voitures et les usages qu’ils en font !

C’est vrai, légèrement moins que le reste du monde, mais avec 86% d’opinions favorables, 81% de plaisir de conduire, et un vrai attachement à sa voiture, les coups de boutoir des anti-automobiles n’auront finalement que peu entamer le goût des français pour la chose automobile.

La conclusion est donc simple : L’automobile est bien vivante et bien-aimée. Pour encore longtemps.

capture-decran-2016-10-18-a-09-37-36

Pour retrouver l’intégralité de l’étude c’est ici : L’Observatoire de l’automobile 2017 du Cetelem


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire