Nouvel usage pour l’iPad

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 11 octobre 2011

La chaîne de supermarchés anglaise Sainsbury’s, dont la signature est « Try Something New Today » (essayez quelque chose de nouveau aujourd’hui) vient de réaliser une première mondiale en association avec Sky.

Dans l’un de ses magasins phares, celui de South Kensington à Londres (une sorte de 7ème arrondissement donc un quartier « chic et cher »), Sainsbury’s s’est associé au groupe de communication / TV Sky pour mettre en place un système unique de shopping connecté via les iPad des consommateurs (Il faut avoir un iPad bien entendu, mais à South Kensington cela doit être une norme …).

Les iPads sont « accueillis » sur une station installée sur le chariot et sont alimentés par un chargeur solaire et reliés à des haut parleurs. Ils peuvent ainsi recevoir les chaînes de sport du bouquet Sky via une application (Sky Go).

Et comme on ne peut bien faire deux choses à la fois, les chariots sont aussi équipés de capteurs anti collision qui bipent lorsque vous vous approchez trop d’un autre client ! Comme pour les voitures, ceci pour éviter que l’on percute quelqu’un pendant que l’on regarde son iPad ..

Donc, plus d’excuses pour les hommes de ne pas accompagner leurs compagnes pour les courses du week-end sous prétexte de la diffusion d’un match à la télé ou pour tout autre raison fallacieuse …

L’objectif de Sainsbury’s : Rendre la vie de ses clients plus simple, selon Brett Hart, le directeur des achats de la chaîne.

Cela suffira-t-il à faire émerger d’autres chariots intelligents ?

D’après le Figaro.fr, en 2008, TNS Sofres réalisait une étude sur le «magasin du futur». Selon cette enquête, moins de 35% des consommateurs interrogés en France se disaient intéressés par le concept du chariot intelligent, contre 70% en Chine, 60% en Espagne et près de 50% aux États-Unis. L’iPad, dont Apple a vendu 9,25 millions d’exemplaires dans le monde au deuxième trimestre de 2011, pourrait bien rendre ce concept beaucoup plus séduisant.

Et 2008 c’était il y a TRES longtemps sur l’échelle temps des nouvelles technologies et des usages qui en découlent.

On peut je crois imaginer un futur pour les tablettes ou les Smartphones équivalent dans les applications shopping et automobiles. Se servir de son support, sur le lieu de vente, afin d’entrer en relation avec la marque. Télécharger des catalogues, des recommandations d’utilisation (bonnes pratiques) et ainsi gagner un temps précieux avant même d’avoir à parler à un vendeur. Ou comme cela est testé chez Sainsburry’s, un moyen de distraire la famille d’un acheteur pendant qu’il/elle s’informe sur le produit ou service qui l’intéresse.

Un système que l’on peut mettre en parallèle des mises à disposition de Wifi dans les points de vente et d’après vente automobile. Cela n’est plus un luxe, c’est une demande légitime des clients.

J’attends d’ailleurs le prochain mondial de Paris pour voir si des constructeurs auront intégrés les nouvelles technologies à leurs techniques de présentation sur les stands …

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire