Nouvel iPhone 5 – Deception Point

Par Thibault HENRY | Le jeudi 20 septembre 2012

Le 12 septembre dernier, Apple a présenté le tant attendu iPhone 5. Les fans étaient au rendez-vous, les rumeurs également, mais apparemment, Apple ne l’était pas vraiment. Petit retour sur ces nouveautés qui font débat.

I/ Le nouvel Ecran

La grande nouveauté mise en avant pour ce nouvel iPhone 5 est son grand écran. Plus haut de quelques pixels, la gamme iPhone passe donc d’un écran de 3,5 pouces (960 x 640) à 4 pouces (1 136 x 640). Concrètement, l’écran prend de la hauteur avec ses 9,7mm de plus. Lors de l’apparition de cette rumeur, grande panique chez les développeurs d’application. En effet, même si la résolution avait augmenté d’un iPhone à un autre, le ratio de l’écran (soit le rapport entre sa hauteur et sa largeur) n’avait, jusque là, pas changé et c’était justement l’atout de l’iPhone contre l’Android. Alors que ce dernier requiert une adaptation graphique lourde par application pour chacune des résolutions différentes de ses appareils (soit 8 au total), l’iPhone ne nécessitait que des images de meilleurs qualité. Alors que ce point avait été vivement critiqué par Steve Jobs, Apple vient de commettre la même erreur. A quelques nuances près tout de même : les anciennes applications seront toujours compatibles avec un affichage plus petit (l’écran sera alors comblé automatiquement) ce qui est un énorme soulagement pour tous les développeurs et éditeurs d’application. Mais à terme, cela leur laisse deux possibilités : Développer deux versions de leurs applications (ce qui engendre un coup, parfois très important en fonction du type d’application) ou abandonner purement et simplement les petits écrans et donc condamner les iPhone de l’ancienne génération à devenir totalement obsolètes.

Avec cet iPhone 5, Apple marque une véritable rupture qui va bien plus loin que le matériel. En effet, c’est tout une stratégie commerciale qui est remise en question. Là où l’Apple de Steve Jobs frappait fort, c’était sur l’effet de surprise, le fameux « One More Thing » à la fin de leur Keynotes. C’est ce qui les a démarqué de beaucoup de marque et a rendu tant de personnes si « fan » de cette société (moi y compris). Tout était fait pour que la surprise soit parfaite. Steve Jobs avait tout mit en place, de manière draconienne : Plusieurs équipes étaient successivement appelés à travailler sur de faux projets pour voir quels étaient ceux qui ressortaient alors sur le net, pour cibler les bavards. Ainsi pour l’iPhone 4, rien n’était sorti jusqu’à la bourde de l’un des employés d’apple ayant « oublié » son prototype dans un bar. Mais l’effet de surprise était là. Nous avions notre révolution. Pour cet iPhone 5, tous les composants avaient été au préalablement décomposés, décryptés, analysés et publiés sur le web. Cela faisait des mois que nous connaissions toutes les caractéristiques de cet appareil. Le nouvel OS accompagnant le téléphone avait été annoncé des mois plus tôt (pourquoi ?) ne laissant aucun suspens sur les nouvelles fonctionnalités. Bref, la culture du secret qui avait fait la réussite d’Apple semble avoir été grandement délaissée au profit d’une pré-publicité totalement gratuite sur le web. Perdre de sa réputation au profit du gain, est-ce vraiment une bonne idée à long terme ?

II/ Nouveau Dock

Car il s’agit là de la part d’Apple, bien plus d’un véritable appât à profits que d’un symbole de révolution technologique. Prenons comme exemple le nouveau connecteur proposé par Apple. Il existe aujourd’hui une norme concernant la connectivité et la transmission de données par câble pour les smartphones qui demande aux constructeurs (mais ne les oblige pas pour autant) à utiliser les câbles micro-USB afin de favoriser l’universalité des connectiques. Ça paraît anodin, mais quand on y pense, le respect de ce standard permettrait à n’importe quel constructeur de créer des câbles de rechargement / transmissions de données compatibles iPhone. Permettre aux utilisateurs de pouvoir acheter un autre matériel que celui d’Apple ? Hors de question ! C’est pour cette raison qu’Apple a décidé de ne pas utiliser ce standard et de fermer le sien pour éviter toute concurrence sur ces propres produits.

Mais ce n’est pas tout. Avec l’Iphone 5, nous passons d’une connection câble digitale à une connexion numérique, avec une prise totalement différente (on passe d’une trentaine de broches à 18 seulement) le connecteur est bien plus petit et réversible. Pratique ! Sauf quand cela rend obsolète tous les accessoires des précédentes générations. Apple propose alors son propre adaptateur pour permettre l’utilisation de ses anciens câbles, sauf que, ce qu’il ne dit pas, c’est que le passage du digital au numérique empêche tout passage du son ou de la vidéo. Vous aurez beau acheter cet adaptateur, il ne vous sera pas possible de profiter des anciens accessoires lisant votre bibliothèque iTunes. Certains accessoires propose une prise jack pour palier à ce problème de connectivité, mais qu’à cela ne tienne, Apple a changé l’emplacement de la prise casque et celle-ci se retrouve justement bloquée par l’adaptateur ! Impossible alors d’utiliser les deux à la fois, impossible de recharger votre téléphone si vous écoutez de la musique. Vous serez alors obligé de racheter les accessoires une fois que ceux-ci seront entièrement repensés pour l’iPhone 5. Certains constructeurs ont misés sur l’utilisation d’AirPlay, heureusement pour eux, mais rappelons que cette technologie, permettant de lancer par wifi de la musique depuis son terminal Apple sur une chaîne audio, est actuellement fermée, compliquant le développement de ces accessoires et ne dévoilant pas toutes les fonctionnalités proposées par ce protocole. Beaucoup de sociétés se sont basées sur la construction et la vente de ce genre d’accessoires et le passage sur la nouvelle génération d’iPhone 5 représente pour certains clients la perte d’un investissement conséquent. (Pour ma part, si je veux changer, je peux d’ores et déjà jeter un iHome à 200€, un diffuseur FM pour la voiture à 80€ et un adaptateur Hi-Fi à 20€, soit 300€ de perdu et à réinvestir lors de l’achat de l’iPhone 5 !)

III/ Apple VS Samsung

Pourquoi cette course au profit alors que l’on sait qu’Apple est de loin le leader dans ce domaine ? Et bien peut-être parce que cela ne risque pas de durer encore bien longtemps. Vous l’aurez sûrement déjà entendu, une bataille juridique entre Apple et son principal concurrent, Samsung, fait rage dans le monde entier. Les deux constructeurs se battent à coup de brevets pour faire tomber les interdictions de vente dans plusieurs pays. Ainsi Apple a obtenu l’interdiction de la vente d’une des tablettes phares de Samsung en Allemagne. Mais Samsung a réussi à obliger Apple à faire marquer sur son site Anglais que la tablette Samsung est tout aussi bien, sinon meilleur, que son iPad (magique !). Le prochain coup de Samsung risque de faire très mal. En effet, en proposant la 4G « LTE » sur son Iphone 5, Apple a violé délibérément un brevet de Samsung. Celui-ci a comme unique objectif, maintenant, de faire interdit l’iPhone 5 aux USA avant même la sortie de celui-ci. Coup dur pour Apple en cas de condamnation.

Mais Samsung n’en reste pas là et se moque délibérément d’Apple dans ses pubs afin de marquer le coup pour la sortie de son Galaxy S3. On y apprend ainsi que la « révolution » de l’iPhone 5 n’en est pas une et que le téléphone de Samsung est bien plus performant, pour un prix bien plus attractif.

Samsung commence à prendre de l’ampleur. Et malgré l’impressionnant engouement pour les pré-commandes de l’iPhone 5, Apple déçoit et perd beaucoup d’addicts. Quel avenir pour l’image de la marque ? Quoi qu’il en soit, cet iPhone 5 marque une rupture.


Thibault HENRY

Thibault est le responsable technique de l'agence Digital Dealer. Véritable Geek, tout ce qui concerne les nouvelles technologies le passionne.


Laisser un commentaire