Navigateur et QI : La relation est faite !

Par Eric Saint-Frison | Le lundi 1 août 2011

Cela fait longtemps que le débat sur les navigateurs existe ;

Quel est le meilleur, le plus rapide, le plus efficace ? Internet Explorer (IE), Mozilla, Chrome, Safari, Opera, … ?

Depuis que cette question était posée, la seule réponse valable était : « celui qui se diffuse le plus ». Donc le plus gros. Un peu simpliste comme argument. malgré tout voici les dernières statistiques disponible sur les parts de marché des navigateurs (LeFigaro.fr du 2/08) :

Firefox disposait encore d’une part d’usage de 27,95% dans le monde en juillet, devant Chrome (22,14%) et Safari (5,17%). Mais c’est bien le navigateur de Google qui progresse le plus vite, tandis que celui de Mozilla stagne. Poursuivant sa chute, Internet Explorer est lui revenu à 42,45% de part d’usage, selon StatCounter.

Et bien à partir de maintenant il existe une nouvelle forme de lecture : Le QI des utilisateurs des différents « Browsers ». Il a été mesuré.

Une société canadienne (Aptiquant) , spécialisée dans les tests psychométriques, a eu l’idée originale de mesurer le QI de plus de 100.000 internautes de langue anglaise.

Comment ont-ils fait ?

Ils ont tout simplement mis gratuitement en ligne un test de QI et ont donc pu mesurer les résultats obtenus en fonction du navigateur utilisé lors de la connexion.

La conclusion de cette étude est fort intéressante : Il existe une relation entre le type de navigateur utilisé et l’intelligence cognitive (intelligence de l’apprentissage) des internautes.

D’après les résultats mathématiques de l’étude, l’hypothèse clé montre que les internautes faisant partie de la couche la plus basse du test de QI sont les plus résistants au changement de navigateur vers des versions plus modernes et plus efficaces.

Il est presque évident que les utilisateurs de IE 6 ou 7, voir 8, sont majoritairement résistants à l’apprentissage de nouveaux standards du web. Alors que ceux utilisant des navigateurs évolués sont à l’inverse ouverts aux découvertes et aux changements, donc à l’apprentissage continu. C’est le cas de Chrome, ou d’Opera. Jetez un oeil au tableau ci-dessous, il est suffisamment parlant. Les écarts sont spectaculaires entre les groupes.

QI Navigateurs

Test QI Navigateurs

Pour information, certains constructeurs automobiles et pas des moindres, demandent encore à leurs distributeurs d’utiliser IE6 ou IE7, ce qui est ridicule à plus d’un titre. Cela ne sert à rien, ne développe pas l’intérêt pour l’utilisation du web et coûte (beaucoup) d’argent inutile tant aux développeurs (nous) qu’aux clients (vous). Pour un bénéfice nul.

Maintenant que l’association navigateur / QI existe, peut être vont-ils accélérer le changement ?


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire