MySpace bientôt plus qu’un souvenir ?

Par Eric Saint-Frison | Le dimanche 27 mars 2011

MySpace vous connaissez ?

Techcrunch.com publie un papier selon lequel, entre Janvier et Février 2011 les visiteurs uniques du site ont décliné d’un impressionnant 14,4% (chiffres Conmscore).
De 73 millions de visites à 63, cela représente aussi une division par deux du nombre de visiteurs en 1 an !

MySpace, c’était la plateforme Blog, orientée musique, référente du milieu des années 2000.

Crée en 2003, plateforme blog gratuite, très en vogue chez les jeunes et artistes en tous genres.

MySpace était en octobre 2005 le quatrième site le plus consulté au monde derrière ceux de Yahoo, AOL et MSN. Et devant e-Bay et Facebook (source : Alexa.com)

Tout le monde sait que le trafic du portail va dans le mauvais sens depuis un bon moment. Le rejet de la part d’un certain nombre d’inscrits des politiques éditoriales des supports du groupe Murdoch, le manque de réactivité, l’arrogance se payent. Et ça n’est pas le re-positionnement et re-looking du site récent qui y changeront quoi que ce soit.

L’accélération du déclin et les pertes financières importantes deviennent maintenant de graves problèmes :

La société mère, News Corp, géant anglo-saxon de la communication (L’australien Rupert Murdoch, vous connaissez. Le groupe détient entre autre les chaînes de télé Fox et Sky, le Wall Street Journal ou le Sun) essaye de revendre le site à un fond d’investissement. Mais qui pourrait avoir envie de racheter une plateforme qui s’est repliée sur elle même, sans savoir se renouveler et surtout qui n’a ni su, ni pu lutter contre l’inexorable ascension de Facebook et de Youtube.

Alors, monsieur Murdoch qui a acheté son jouet 580 millions de $ il y a 6 ans pourra-t-il trouver preneur à un prix bien inférieur ?

Il est vraisemblable que non et que cette icône du web devienne rapidement une marque de plus dans le cimetière des compagnies Internet mal dirigées et qui n’ont pas réussi à se réinventer.

Internet est en perpétuel mouvement, ceux qui l’ignorent ou l’oublient n’y ont aucun avenir. Y compris un ex géant comme MySpace dans les mains d’un autre géant comme Rupert Murdoch.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire