Moyens de paiement : ça bouge pour les fintech !

Par Tony Greaux | Le mardi 6 décembre 2016

Et pendant ce temps, le petit monde des moyens de paiement s’agite : les start-up réalisent des levées de fonds sans précédent et les gros annonceurs affinent leurs stratégies.

BNP et PayCar

Commençons avec le groupe BNP Paribas qui prend une participation, minoritaire certes chez PayCar, spécialiste de la solution de paiement pour les véhicules d’occasion. 1.3 million d’euros, c’est le montant que le groupe bancaire investit pour participer au développement de la startup qui vise à ringardiser le chèque de banque à travers une solution de paiement totalement digitalisée et sécurisée. L’offre Paycar sera poussée par différentes entités du groupe BNP à savoir Cardif, BNP Personal Finance et la banque de réseau.

Tout comme Depopass et Cash Sentinel, Paycar.fr, c’est l’un des nouveaux acteurs de la solution de paiement du monde automobile.

La solution vise à simplifier et à sécuriser l’étape de paiement lors de la transaction entre particuliers, plus besoin de se déplacer à l’agence bancaire, plus de doute sur la véracité du chèque de banque. Par ailleurs, les identités des acheteurs et des vendeurs sont vérifiées, la transaction peut se réaliser à n’importe quel moment de la journée, en fonction des agendas des deux contractants.

Paycar Paiement

Tout le challenge pour les nouveaux acteurs du paiement est de s’insérer dans le prolongement naturel du parcours client et de valoriser la fonction paiement. Pour PayCar, plus spécifiquement, il s’agît  d’une solution à 20 euros par contractant permettant de remplacer un chèque de banque aujourd’hui facturé à 13 euros.

 


Tony Greaux

Tony a une large expérience dans l’univers automobile. Il rejoint le pôle Go Between du groupe Argus en tant que consultant. Il a auparavant géré le pôle Brand & Ad automotive de TNS Sofres, et y a animé les grands comptes du secteur.


Laisser un commentaire