Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Monde automobile : La Disruption (Rupture) est en marche accélérée !

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 15 juillet 2016

Dans un monde ou tout change très vite, ou la « Disruption », ou solution de rupture, est devenue monnaie courante, observer et essayer de savoir ce que les constructeurs (et d’autres) imaginent pour l’avenir de notre industrie est essentiel.

Regardez tout d’abord cette vidéo de McKinsey sur les grands changements de notre univers auto :

En voici quelques illustrations  complémentaires sur ces changements qui se multiplient et accélèrent :

Commençons par le groupe Renault – Nissan.

Renault - Nissan

Renault – Nissan vision future

Une vision de la « disruption » très axée sur la communication, la connectivité, l’autonomie.

C’est devenu une évidence, ces changement sont déjà présents et vont se généraliser.

Et un titre qui parle de lui même : Bienvenue dans un monde qui change !

Continuons avec un sujet qui accélère de plus en plus vite et qui provoque nombre de « disruptions » dans de nombreuses branches : L’arrivée de la réalité virtuelle dans le retail. Et dans l’automobile.

Après de nombreuses initiatives déjà lancées, comme Audi et son AudiCity, Volvo et son show room de réalité virtuelle, agrémenté de fonctionnalités de réalité augmentée et Seat dont nous vous parlions très récemment, GM annonce son show-room virtuel qui devrait compléter (ou remplacer) le show room réel de Cadillac dans les années qui viennent.

HoloLens Volvo

Pour certains, la technologie de la réalité virtuelle est un moyen de faire une expérience immersive avec des jeux, des films, en résumé pas grand-chose de sérieux.

Mais comme les casques de réalité virtuelle deviennent de plus en plus développés, qu’ils offrent une expérience immersive de plus en plus qualitative, et que la programmation se développe à une très grande vitesse, la réalité virtuelle pourrait avoir des applications infinies, allant du sport à la médecine en passant bien évidement par notre industrie. Et Cadillac étudie comment elle pourrait changer la façon dont se vendent les voitures.

 

Oculus Touch 2

Oculus Touch 2

Selon un rapport publié par le Wall Street Journal, la marque de luxe américaine met au point une nouvelle stratégie pour son réseau de concessionnaires aux Etats-Unis, qui consisterait à remplacer une partie de ses points de vente traditionnels par des show rooms virtuels.

Plus de voitures en exposition, les distributeurs de la marque disposeront de casques de RV (Réalité Virtuelle) au travers desquels les clients pourront en apprendre davantage sur les produits de Cadillac.

La troisième disruption forte sera industrielle.

Je vous en avais déjà parlé ici, l’exemple de PSA et de ses usines du futur.

Elle seront connectées avec le client final, elles seront réactives et permettront peut être enfin de passer du « push marketing » au « pull marketing », du « je vends ce que j’ai, à je produis ce que le client veut ». Sans doute l’un des plus gros changement à venir, et le plus compliqué.

Enfin, une disruption à venir mais qui se précise : L’arrivée d’acteurs nouveaux dans le secteur.

Ils sont déjà nombreux les constructeurs mondiaux. Il y en aurait plus de 100, et les plus connues sont déjà 55 (même si elles appartiennent à 14 groupes). Doc Business Insider.

Cartographie marques autos mondiales Auto-net.fr

15 groupes possèdent 55 marques

Mais depuis l’arrivée de Tesla en 2008 (lancement du Roadster), les annonces de nouveaux constructeurs se multiplient.

faraday-future-usine-Nevada

Projet d’usine faraday Future dans le Nevada

Comme la dernière en date, au CES 2016, avec Faraday Future et sa mega usine dans le Nevada qui devrait voir le jour en 2017.

Mais aussi celles de certains des plus gros acteurs du monde digital, les fameux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), qui ne confirment ni n’infirment leur arrivée sur le marché en devenir de la voiture autonome, électrique ou hybride, mais ou la maîtrise des éléments liés à l’électronique est centrale au développement d’une voiture et leur confère donc un avantage compétitif certain.

Les rumeurs de la prochaine annonce d’Apple sur la production de ce qui est aujourd’hui appelé le projet « Titan » se multiplient d’ailleurs. Disruption certaine !

Imaginez Apple vendre des voitures comme ils vendent de l’électronique ou des contenus culturels. Un changement certain. Un « Apple Car Store » aurait certainement une allure qu’une concession automobile d’aujourd’hui. Une autre forme. Avec une autre expérience client.

 

Projet de voiture autonome Titan de Apple

Projet de voiture autonome Titan de Apple

apple-concept-car

Vision Projet Titan Apple Car

Alors après la Google Car :

Google car

Google Car

Verra-t-on la Facebook Car ?

facebook-self-driving-car-concept-image

Facebook Car

Ou la Twitter Car ?

twitter-concept-self-drive-car

Twitter Car

Peut-être pas (sans doute pas) mais ce qui est certain c’est que le mot « disruption » ou les fortes perturbation dans la langue de Molière vont venir de tous les côtés et que le rythme auquel elles vont arriver va s’accélérer.

Alors soyez prêts et réactifs !


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Un commentaire

Laisser un commentaire