Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Mini s’approprie la polémique de la viande chevaline pour ses pubs

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 22 février 2013

Depuis le début du mois, Findus et Spanghero font la une des médias suite au scandale qui a éclaté dans un premier temps en Grande Bretagne puis dans le reste de l’Europe lorsqu’il a été découvert que de la viande chevaline s’était glissée dans des plats préparés à base de viande de boeuf.

Depuis nous avons pu observer de nombreuses moqueries de la part de particuliers mais aussi de marques qui s’en servent pour créer le buzz. Certaines sont plus ou moins réussi. Nous avons décidé aujourd’hui de partager une campagne qui nous a amusé.

Mini surfe sur le scandale de la viande chevaline

Ainsi c’est donc de Mini que nous allons parler ce matin. La firme qui nous a habitué depuis de nombreuses années maintenant aux jeux de mots et à un humour plutôt subtile a su s’approprier la polémique de la viande chevaline. Sans en faire trop, les deux publicités que je vous propose ont su amuser.

Je vous propose en premier de découvrir celle réalisée en Angleterre pour vanter les mérites de la Roadster JCW, John Cooper Works, la finition la plus sportive des Mini.

On retrouve ainsi un visuel du véhicule avec une seule et unique phrase choc : « Beef. With a lot of horses hidden in it ». Beef signifie aussi bien boeuf que muscle en Anglais. Le jeu de mots est donc intéressant lorsqu’on l’associe avec la 2ème partie de la phrase que l’on peut traduire par « avec beaucoup de chevaux cachés à l’intérieur ». Cette publicité a été publiée dans les journaux anglais il y a moins d’une semaine.

Mini UK s'amuse du scandale de la viande chevaline

En Allemagne, Mini est également présent et vante aussi les mérites de sa finition JCW mais avec une Mini Cooper S cette fois-ci. La phrase choc est : « Mit der power von 218 lasagnen » que l’on peut traduire par « Avec une puissance de 218 lasagnes ». 218 se reportant bien entendu aux nombres de chevaux développés par ce modèle.

Mini Allemagne surfe sur la vague viande chevaline


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire