Automotive Grade Linux, définition de l’infodivertissement en Open source

Par Morgan JÉGOU | Le lundi 19 juin 2017

Toyota, deuxième constructeur mondial en 2016, a annoncé le 30 mai dernier lors de l’Automotive Linux Summit à Tokyo que son modèle cher au marché US, la Toyota Camry embarquera Automotive Grade Linux (AGL) comme solution d’infodivertissement sur son modèle 2018 disponible outre-atlantique dans le courant cet été.

 

 

Qu’est-ce qu’AGL ?

 

AGL est un système IVI (In-Vehicle Infotainment) en open source basé sur le système d’exploitation Linux. Autour de ce système, la Fondation Linux basé à San Francisco a réussi à réunir plus de 90 entreprises proches du secteur automobile tels que Samsung, Intel, Fujitsu, Mercedes-Benz, Mazda, Toyota, Nissan…. Ces entreprisses travaillent ensembles pour développer une plateforme commune dans le but de servir de standard industriel.

Le partage d’une plate-forme ouverte permet la réutilisation du code et un processus de développement plus efficace, car les développeurs et les fournisseurs peuvent créer un produit commun à plusieurs OEM. Cela réduit finalement les coûts de développement, diminue le délai de mise sur le marché de nouveaux produits et réduit la fragmentation présente aujourd’hui dans l’industrie.

AGL est la première plateforme automobile entièrement personnalisable, a l’instar de Apple car Play et de Android Auto souvent critiqués pour leur rigidité.

C’est également la seule plateforme à pouvoir traiter les informations de l’intégralité des logiciels embarqués dans le véhicule tels que le tableau d’instrumentation, l’affichage tête haute, service télématique et multimédia, Systèmes avancés d’assistance au conducteur ou encore la conduite autonome.

Une aventure Nippone au pays de l’Oncle Sam

 

En Juillet 2018 sortira la 8ème version de la célèbre Toyota Camry prochain. La Toyota Camry est la voiture la plus vendue aux États-Unis depuis 15 ans avec 17,6 millions d’unités. En 2016 ce sont 388.618 immatriculations aux USA.

Néanmoins la Camry pâtissait depuis quelques année d’une image de voiture ennuyante ayant entrainé une baisse des ventes. Toyota a ainsi décidé de faire de grand changement, premièrement au niveau de l’esthétique extérieure mais également à l’intérieur avec l’intégration d’un nouveau système d’info divertissement.

La marque a choisi d’utiliser Linux AGL comme base de son nouveau système d’info divertissement baptisé « Entune 3.0 ». Ce nouvel Entune utilisera ce que Toyota appelle « App Suite Connect » pour l’intégration d’applications. A ce jour, il n’y ait pas encore d’informations sur les applications qu’il prendra en charge. Les modèles de base intégrerons l’application « Scout GPS Navigation & Meet Up » pour la navigation, en utilisant le smartphone du conducteur. Les voitures haut de gamme viendront avec un nouveau système de navigation embarqué avec des mises à jour de cartes en direct. Toyota annonce également que la Camry bénéficiera d’un point d’accès Wi-Fi pris en charge par une connexion 4G/LTE.

Le nouveau système marquera un énorme pas en avant pour le groupe Toyota, qui a accumulé un retard considérable par rapport à la concurrence en matière d’info-divertissement. La Camry sera le premier modèle de la marque nippone doté d’AGL, mais la flexibilité du système aidera à faciliter la transition vers d’autres modèles. C’est en tout cas une volonté affichée du constructeur qui concentrera ses efforts sur l’adaptation et la personnalisation du système pour ses véhicules, y compris ceux de la marque Lexus.

GENIVI un concurrent de taille

 

GENIVI Alliance est un consortium à but non lucratif fondé en 2009 par les groupes automobiles PSA, BMW, GM et les équipementiers Delphi, Intel, Visteon, Wind River Systems et Magnetti-Marelli. Il seront rejoints ensuite par d’autres acteurs du secteur comme Renault-Nissan, SAIC, JLR, Nvidia, Bosch, Parrot et bien d’autres afin de créer un standard de système d’exploitation libre reposant sur le système Linux à destination véhicules automobiles pour ce que l’on appelle l’infodivertissement.

L’alliance compte aujourd’hui plus de 160 entreprises membres qui travaillent ensemble pour fournir une plate-forme logicielle, basée sur Linux, ouverte et cohérente pour toute l’industrie automobile.

Ce système appelé IVI est une plateforme logicielle offrant de multiples services aux occupants via les écrans tactiles qui se répandent partout dans les autos.

IVI est déja déployé au sein du groupe BMW (MINI, BMW série 1, 3 et . 5) mais également chez Alfa Romeo, Hyundai/Kia, Jaguar-Land Rover, Peugeot-Citroën, Renault/Nissan, Suzuki et Volvo.

BMW Connecteddrive utilise l’IVI de GENIVI

En conclusion, Toyota devrait très bientôt en dire davantage au sujet de cette première voiture fonctionnant à l’aide d’un système d’infodivertissement estampillé Linux. Espérons que cela soit appliqué rapidement à nos chers modèles européens.

Affaire a suivre…

Bonne semaine à vous !


Morgan JÉGOU

Après deux ans passés au siège social de Tesla à Amsterdam, Morgan intègre l’Argus Conseil en qualité de consultant en stratégie automobile et digitale. Prédestiné par son prénom, c’est un amoureux de l’automobile depuis son plus jeune âge.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.