Les voitures autonomes mises en avant au CES 2013

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 11 janvier 2013

Le CES, ou Comsumer Electronics Show, est devenu le plus important salon consacré à l’innovation électronique et technologique pour le grand public. Il a lieu chaque année au mois de janvier à Las Vegas. Cette année, parmi les grands favoris on retrouve les voitures autonomes. Et cette fois-ci ce n’est pas un géant comme Google qui présente son concept mais bien des constructeurs. Il s’agit de Toyota et d’Audi. Ce dernier venant également d’obtenir l’autorisation de réaliser des tests sur routes ouvertes dans le Nevada. Il est ainsi le premier après la Google Car à obtenir ce passe-droit.

Les deux constructeurs viennent ainsi nous présenter leurs avancées et nous permet de découvrir des modèles déjà très aboutis. Nous devrions donc d’ici quelques années voir fleurir ces voitures autonomes dans nos rues. Ainsi, bientôt, il sera possible de se déplacer en voiture sans avoir à conduire. La Google Car a d’ailleurs déjà parcouru 480 000 km ainsi sans qu’aucun accident ne soit à déclarer.

Les voitures autonomes de Toyota et Audi

Chez Toyota, nous retrouvons la berline Lexus. Équipée de radars et de lasers, elle repère les éléments et obstacles qui se trouvent autour du véhicule. Très semblable à la Google Car en terme de technologie, elle n’a pourtant pas le même objectif. Alors que la voiture du géant américain a été conçu en vue d’améliorer ses logiciels de cartographie, le constructeur nippon, lui, cherche avant tout à améliorer la sécurité des voitures. Ainsi, Mark Templin, un membre de l’équipe Lexus explique que leur voiture autonome est avant tout « une voiture équipée d’un co-pilote toujours attentif » plutôt qu’une voiture « sans conducteur ».

Les voitures autonomes, concept Lexus

De son côté Audi fait une démonstration dans un simulateur d’un système se rapprochant davantage du pilotage automatique. Il vient ainsi aider « le conducteur dans les situations où la conduite est ennuyeuse ». Une philosophie que j’apprécie davantage. Conduire doit rester un plaisir ainsi Ulrich Hofmann explique que leur voiture autonome est faite pour remplacer le conducteur dans les embouteillages ou encore sur l’autoroute. Il faudra alors être patient puisque la voiture ne réalisera pas de manoeuvre de dépassement ou de changement de file donc si vous voulez vous assoupir un peu vous risquez de rester longtemps derrière les camions !

 Pour Audi, ces équipements pourraient arriver « d’ici 5 à 8 a,s », la plupart des équipements utilisés pour le pilotage assisté étant déjà à l’état de « production en série, ou en sont proches ».


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire