Les réseaux sociaux et le recrutement

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 10 mai 2011

110%  de hausse ! C’est le taux de croissance sur le dernier trimestre du CA de LinkedIn, le réseau social professionnel américain.

L’explication : son offre de recrutement destinées aux entreprises.  Ses ventes sont ainsi passées de 44,7 millions de dollars, pendant la même période en 2010, à 93.9 millions de dollars, soit plus du double. Le site explique ces résultats par l’augmentation de la demande pour son offre d’aide au recrutement proposée aux entreprises. En effet, le réseau social a fait le choix de rentabiliser sa base de données en proposant différentes solutions d’aide aux recrutements avec des candidats directement issus de sa base de donnée utilisateurs. Enfin, le site a également augmenté ses ventes en publicité grâce à une hausse du nombre d’annonceurs ainsi qu’une réorganisation  de sa force de vente.

Cette tendance démontre que les réseaux sociaux sont bien plus que ce que leurs détracteurs (de moins en moins nombreux d’ailleurs) veulent bien en penser.

L’apparition (voir la confirmation) de ces outils dans les stratégies de recrutement d’un côté et de recherche d’emploi de l’autre renforce l’importance que les moyens de communication online vont prendre dans tous le aspects de la gestion des entreprises, y compris sur des territoires ou ont ne les auraient pas attendus il y a peu de temps encore.

Une étude  très récente réalisée par Régions Job et publiée sur le blog du modérateur montre que dans le cadre d’une recherche d’emploi, Viadeo et LinkedIn sont jugés utiles par près de 30% de l’ensemble des internautes et par 52% des utilisateurs des réseaux sociaux. La distinction entre les réseaux personnels et professionnels est  claire dans la tête des utilisateurs.

Concernant les doutes ou les inquiétudes sur l’utilisation par des employeurs potentiels d’informations à caractère privée dans le recrutement, 90% des internautes pensent que les informations en ligne les concernant ne les ont jamais empêchés d’obtenir du travail.

Il semble aussi que le taux de retour via l’utilisation des réseaux sociaux à des fins professionnelles est bon :  « 1 contact sur 3 a abouti à un entretien » pour 56% sur Viadeo et 35% sur linkedIn.

Cette enquête montre que les recruteurs utilisent en moyenne 4,6 supports pour sourcer les candidats. Les réseaux sociaux ne sont pas (encore) dominants mais leur position équivalent à celle des cabinets spécialisés, et ceci en aussi peu de temps est révélateur du potentiel qu’ils représentent.

Dernières petites informations, un résumé des chiffres clés du recrutement vus des 2 perspectives, celle des candidats et celle des recruteurs :

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire