Les habitudes Internet en Europe

Par Eric Saint-Frison | Le jeudi 24 février 2011

D’après les chiffres publiés par Comscore et repris par le JDN, en Europe les usages d’utilisation d’Internet sont les suivants :

Un Européen moyen, passe une journée par mois sur le Web.

Les Hollandais et les Britanniques sont les plus gros consommateurs de web, avec respectivement plus de 31 h et plus de 30 h en ligne.
Les Italiens eux sont plus raisonnables et ne consacrent que 16 h alors que les Autrichiens ferment la marche avec « seulement » 13 heures de leur temps en moyenne dédié au Web.
La France se situe très près de la moyenne, avec un peu plus de 25 heures mensuelles online.

Les réseaux sociaux sont partout !

Alors qu’aux Etats-Unis la catégorie reine des visites reste les portails (Yahoo/AOL, …) , les réseaux sociaux dominent tout en Europe.
Depuis le printemps 2010, Facebook et ses quelques concurrents ont pris les commandes du Web européen, au moins en termes de temps passé.

Entre décembre 2009 et décembre 2010, la consommation des réseaux en ligne a augmenté d’environ 35 %, quand toutes les autres ont reculé.

Moins de messages instantanés et moins de mails !

Chiffre très intéressant car il confirme l’une des grandes tendances du moment et devrait bouleverser nos habitudes, les messageries instantanées voient leur fréquentation chuter de 40 % en moyenne sur le Vieux Continent (conséquence directe de la poussée des réseaux sociaux).
Les e-mails souffrent aussi (même si cela n’est pas aussi intense qu’aux USA).

L’Europe et facebook :

En Europe Facebook occupe partout une position très dominante, sauf en Hollande et surtout en Russie, où Odnoklassniki et VKontakte se portent bien.

Les femmes européennes se consacrent nettement plus que les hommes à Facebook et autres réseaux. Elles y passent près du quart de leur temps sur le Web, contre moins de 17 % chez les hommes. Et l’écart se creuse, avec des durées en hausse de 5,6 % sur un an chez les femmes et 3,1 % chez les hommes.

Le Français roi du coupon de réduction !

Les Français se distinguent en Europe par leur fréquentation des sites proposant des coupons de réduction. Le taux de pénétration des sites de couponing est de 21 % en France, devant le Royaume-Uni (17 %) et l’Italie (15,2 %).

Cette croissance s’explique principalement par l’émergence de Groupon, qui s’est implanté sur le Vieux Continent début 2010 en rachetant l’allemand CityDeal. Désormais, les sites de coupons drainent une audience de 34,9 millions d’internautes en Europe, dont plus du tiers pour le seul Groupon.

Le portable très présent en Europe.

31,1 % des téléphones portables dans les cinq plus grands pays d’Europe (Allemagne, France, Royaume-Unie, Italie et Espagne) sont des smartphones. Une proportion en hausse de 9,5 points en un an, selon ComScore. En comparaison, elle n’atteint que 27 % aux Etats-Unis.

En termes de systèmes d’exploitation, Symbian domine largement le secteur des smartphones et le nombre de ses utilisateurs augmente de 12 % sur un an. La croissance d’Apple atteint 115 % et celle de Google (Android), plus spectaculaire encore, 951 %.

Google domine largement les moteurs de recherche puisqu’il répond à un internaute européen sur dix en moyenne. Mais les Européens sont loin d’utiliser autant les moteurs autant les uns que les autres. Ainsi, les Polonais seraient les plus gros adeptes, puisqu’ils y feraient en moyenne 180 recherches par mois. Viennent ensuite les Britanniques puis les Français.

A l’inverse, Allemands, Danois, Finlandais et Russes feraient moins de 100 recherches mensuelles sur le Web.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire