Les « Everynautes » : Un nouveau concept.

Par Eric Saint-Frison | Le lundi 25 juillet 2011

everynauteLe CSA et l’agence Iligo ont réalisé et publié le 30 Juin dernier une étude fort intéressante sur un nouveau mode de consommation du web : Le multi-usage.

Il s’agit d’environ 30% des utilisateurs d’Internet qui se connectent maintenant de partout et ce, sur des supports différents (Ordinateurs, Smartphones, Tablette PC, Télévision, consoles connectées, …).

Le CSA et Iligo les ont baptisés « Everynautes« .

La multiplication des écrans et des nouveaux usages du web ont conjointement contribué à l’accroissement du nombre d’individus connectés en permanence.

Finis les internautes ou les mobinautes, bienvenue aux Everynautes. Pour la première fois, une étude s’intéresse à ces nouveaux explorateurs du web et leurs comportements, quel que soit leur support de connexion. Qui sont-ils ? Quels supports pour quels usages ? Quels usages pour quels supports ? De quelles évolutions sont-ils annonciateurs ? Autant de questions auxquelles cette étude, réalisée avec le concours de Microsoft et Redcats, apporte des réponses révélatrices d’un changement profond dans notre société.

Un tiers des Internautes sont connectés plusieurs heures par jour (En moyenne 4H12 quotidiennement pour être précis) sur au moins deux supports différents :

« Nous pensons que si la dernière décennie a été celle de l’émergence des équipements connectés, la décennie qui a commencé sera celle de la compréhension des usages connectésune approche centrée sur les individus et non plus sur les seuls terminaux » déclare ainsi Olivier Goulet, dirigeant d’iligo. D’où le choix de ce nouveau concept, les Everynautes, qui pour la première fois, considère les individus dans leur comportement web global, sans les réduire à leur seul équipement connecté.

Par définition fortement connecté et plus actif sur tous les usages du Web, l’Everynaute est donc celui qui se connecte quotidiennement à internet à travers plusieurs types d’écrans. Avec un profil plus masculin et plus CSP+ il est malgré tout assez proche du profil moyen de la population française.

S’il déclare passer en moyenne 4h12 par jour sur Internet, l’Everynaute ne « se connecte plus à Internet » : il est virtuellement connecté en permanence et il segmente le web via ses différents supports de connexion. Son ordinateur « partage » le Web avec une galaxie numérique où coexistent smartphones, tablettes/ardoises, consoles de jeux, TV connectables…

L’Everynaute se connecte où il veut, quand il veut, pour ce qu’il veut. Il n’a aucun frein à sa soif de connexion. Il a fondamentalement besoin du web :

De même, l’Everynaute se singularise par sa capacité à associer des usages spécifiques à chacun de ses équipements : l’ordinateur fixe pour des activités « transactionnelles » (opérations bancaires ou encore achat en ligne), le smartphone pour l’actualité et la recherche d’informations pratiques, et la tablette pour les réseaux sociaux et les contenus multimédias.

Enfin, plus que les autres, l’Everynaute est un adepte de l’« every-commerce » : 54% d’entre eux achètent assez souvent en ligne, contre 43% des internautes. Les Everynautes ont par ailleurs plus que les autres le réflexe Internet avant d’effectuer un achat : 68% d’entre eux s’informent régulièrement sur Internet avant d’acheter contre 59% des internautes.
Selon Bernard Sananes, le président de CSA, « Nous assistons à une vraie révolution. L’Everynaute représente déjà un tiers des internautes. Cet individu multi-connecté est une tendance lourde qui impacte toutes les dimensions de notre société. Parce qu’il préfigure le consommateur de demain, nous allons d’ailleurs suivre cet Everynaute dans la durée afin d’accompagner les marques, et notamment nos clients, dans le décodage de ces évolutions majeures»

Je serais très intéressé à lire une étude sur les différences de comportement entre les Everynautes « piétons » et ceux qui font un usage intense de la voiture. Mon instinct et le bon sens me poussent à imaginer qu’il y a parmi ces derniers une réelle sur-pondération de consommateurs intensifs d’Internet, en multi supports. Et que donc, nos clients, vos clients sont des cibles privilégiées pour une communication Web multi support, multi canal.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire