Le prochain monstre du web est (encore) américain : Square

Par Eric Saint-Frison | Le mercredi 1 février 2012

Comment rendre simple et efficace le paiement du futur ?

C’est simple comme « Square ».

Et comme d’habitude cela vient des Etats Unis qui vont avec cette technologie inonder la planète d’un système intelligent connectable sur n’importe quel support mobile, lui même connecté à Internet.

Fondée en 2009 par le fondateur de Twitter (!) Jack Dorsey, 35 ans seulement, cette société vaut déjà plusieurs centaines de millions de dollars et a vu des investisseurs comme Branson (Virgin) ou Visa y placer des sommes colossales.

Square est un système qui permet, à l’aide d’un lecteur de piste magnétique de carte de crédit de recevoir ou d’effectuer des paiements sécurisés.Le lecteur se branche  sur la connection audio d’un Smartphone ou d’une tablette tournant sous iOS ou Android. Plus de NFC (Near Field Communication), donc plus d’investissements à faire par les points de vente.

Pour le moment il ne fonctionne qu’aux États-Unis mais la stratégie officielle de la société étant de se développer à l’international nous ne devrions pas tarder à voir débarquer cet outil chez nous.

Aux USA, ce sont plus de 11 millions de $ de transactions quotidiennes qui sont effectuées via le petit lecteur Square (square = carré en anglais, d’où le logo). Le chiffre était de 4 millions quotidiens il y 6 mois ! Et le montant total annuel devrait dépasser les 2 milliards de $. C’est juste phénoménal.

Le boitier Square est distribué par Apple, Best Buy, RadioShack, Target, Wal-Mart, c’est à dire tous les plus grands distributeurs de matériel de communication et d’électronique et il est supporté par Visa, American Express, MasterCard et Discover.

Les utilisations potentielles du lecteur de carte Square sont sans limite puis qu’elles vont des particuliers (paiement entre individus) aux commerçants, médecins, ou comme très récemment pour servir à recueillir les fonds de la campagne 2012 du candidat Barak Obama.

Le modèle économique est simple : L’application et le lecteur sont gratuits, Square se rémunérant sur les transaction. 2,75% sur le montant de chacune d’entre elles. Un peu cher pour l’Europe mais dans le marché aux USA.

Faites le calcul, il est simple. 2 milliards de volume de transaction cela donne 55 millions de commissions sur transaction. La 2ème année !

Le fonctionnement est  lui aussi très simple puisque l’application se lance lorsque vous connectez le lecteur sur le port son de votre Smartphone ou de votre tablette. Ensuite, vous saisissez les coordonnées et le montant du paiement et le client signe sur l’écran tactile.

Ce système va renforcer encore plus l’autonomie des mobinautes, qui vont avec ce type de système se trouver plus d’indépendance. Mais aussi celle des commerçants qui n’auront plus besoin de passer par des terminaux de paiement souvent chers et pas toujours très rapides.

Je pense que vous verrez très vite arriver ce système chez nous.

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire