La toute première licence pour une voiture à pilotage automatique a été délivrée

Par Eric Saint-Frison | Le mercredi 9 mai 2012

Il y a un an quasiment jour pour jour je vous parlais de la Google Car. Eric avait lui aussi réalisé un post dessus en octobre 2010, lorsque l’annonce des tests sur un véhicule à pilotage automatique avait été faite.

Le projet continue d’avancer et vient de franchir un pas décisif.

En effet, l’état du Nevada vient d’autoriser des voitures tests à entrer en fonction sur son territoire.

Afin de pouvoir distinguer ces véhicules des autres, Google doit apposer une plaque d’immatriculation rouge ainsi qu’un signe distinctif (dans le même style que ceux des auto-écoles). De plus, pour le moment, deux personnes doivent être systématiquement à bord afin de pouvoir reprendre les commandes pour éviter tout risque lié à un dysfonctionnement. Les zones de circulation sont également restreintes. On imagine aisément que les zones proches des écoles par exemple ne font pas parties des circuits autorisés à la Google Car.

Cette étape montre que le projet est tout de même très abouti et qu’il pourrait conduire à une homologation dans les prochains mois/années.

Préférant conserver le contrôle complet de mon véhicule (même le limiteur de vitesse me déplaît !), je ne fais pas partie des personnes susceptibles d’être séduites par ce type de véhicule. En revanche, c’est une innovation formidable pour les personnes atteintes d’handicaps majeurs les empêchant de prendre le volant. Reste maintenant à voir le prix d’une telle technologie !


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire