Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Réalité augmentée : une révolution dans les showrooms

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 23 février 2016

Réalité augmentée et hologrammes au service de l’automobile.

Nous évoquons fréquemment sur ce blog le développement de la digitalisation des véhicules et les investissements des constructeurs en vue d’aller toujours plus loin dans ce domaine.
Au-delà du véhicule, c’est désormais l’espace de vente que ces derniers cherchent à rendre plus digital. Voici l’aire de la réalité augmentée.

En novembre dernier, Volvo a annoncé sa collaboration avec Microsoft, afin d’intégrer la réalité augmentée à l’univers de ses concessions, et à révolutionner l’expérience client. Cette technologie permettra aux visiteurs de visualiser chaque véhicule sous forme d’HoloLens, l’hologramme de Microsoft. Il lui suffira pour cela d’enfiler un casque prévu à cet effet, et de se laisser guider.

HoloLens pour Volvo

HoloLens pour Volvo

De nombreuses options du véhicule pourront ainsi être mieux mises en avant et mieux présentées, notamment certains dispositifs internes, ou encore certains dispositifs de sécurité. Sans oublier la facilité pour le client de configurer sa voiture comme il le souhaite, et de visualiser le résultat de façon totalement simultanée.

Les hologrammes offrent également aux visiteurs d’essayer virtuellement le véhicule, afin de mieux se rendre compte des sensations à bord de celui-ci. C’est ce qu’ont pu tester les participants de l’expérimentation du système, dans les locaux de Volvo à Göteborg, en novembre dernier.

Le constructeur suédois n’exclut pas d’utiliser cette technologie lors de la conception du véhicule, en équipant les opérateurs d’un casque HoloLens :

Utilisation de l'HoloLens sur une chaîne de montage

Utilisation de l’HoloLens sur une chaîne de montage

.

La possibilité de présenter un véhicule de façon virtuelle ouvre aussi la voie à de nouveaux espaces de vente. Dites adieu à la voiture rouge criard sur sa plaque tournante au milieu de la galerie marchande, et bonjour au modèle entièrement configurable par quiconque passera par là. De la même manière, pourquoi ne pas imaginer un pop-up store éphémère, ne nécessitant qu’une petite surface, en plein centre-ville ?

Volvo s’inscrit dans la lignée de son confrère allemand Audi, qui depuis 2014 et l’apparition de Audi City, propose à ses potentiels clients de configurer et de visualiser les véhicules sur écran géant. Nous vous en parlions déjà sur le blog ici :  Audi ouvre à Londres un showroom 100% numérique

Un de ces showrooms virtuels naîtra à Paris en 2016, le quatrième à voir le jour après ceux de Londres, Pékin et Berlin.

 

Audi City de Londres

Audi City de Londres

Si toutes ces innovations ont pour objectif d’améliorer l’expérience client, en proposant des moyens novateurs et modernes de présenter les véhicules, ce n’est pas la seule motivation des constructeurs. En effet, les problématiques d’espace – principalement dans les grandes villes à l’heure où les loyers explosent – deviennent de plus en plus importantes. Exposer « virtuellement » les véhicules permet ainsi aux visiteurs de découvrir une large gamme dans un espace réduit.

Les investissements digitaux font donc partie d’une stratégie sur le long-terme des constructeurs auto, tant en termes d’innovation que d’économies. Pourquoi ne pas aller plus loin et imaginer, à partir d’une Cardboard de Google et une simple application, pouvoir découvrir le véhicule de façon virtuelle depuis n’importe quel endroit ? L’investissement pour le constructeur se résumerait alors au développement d’une application mobile.

Une chose est certaine, l’avenir du digital dans le monde automobile nous promet de belles surprises, alors, restez connectés !

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire