L’ autorité de la concurrence enquête sur le marché de l’entretien et de la réparation

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 5 juillet 2011

Article très intéressant paru ce jour sur autoactu.com et signé Emilie Blinois.

Vous vous souvenez peut être de l’article que nous avons publié sur notre blog le 22 Juin dernier et qui vous décrivait les grandes tendances concurrentielles que le web et les outils mobiles allaient insuffler aux métiers du SAV, de la pièce détachée et des accessoires.

Vous pourrez donc valider que très vraisemblablement la pression sur ce dernier secteur encore un (tout petit) peu à l’écart de la kermesse des tarifs à la baisse allait encore augmenter.

Si cela se confirme, et je ne vois aucune raison objective pour que l’autorité de la concurrence n’aille pas dans ce sens, les constructeurs et la réparation agréée verront le territoire de la pièce dite captive très affecté par cette décision.

Je ne peux donc qu’encourager le secteur des réparateurs agréés à bouger très rapidement vers les solutions de commercialisation directe de pièces et de services et ceci via les outils permettant de toucher les consommateurs rapidement (Web) et quand ils en ont besoin (mobilité => Smartphones).


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire