Jaguar dévoile Sayer ! Un volant intelligent et connecté

Par Morgan JÉGOU | Le lundi 11 septembre 2017

L’objet automobile tel que nous le connaissons connait une transformation radicale, son avenir pour le grand public ne peut plus s’imaginer sans penser immédiatement à la conduite autonome, aux véhicules connectés ou encore à l’autopartage. Les constructeurs l’ont bien compris et font régulièrement présentation de leurs concepts car avec des visions à 10 ou 20 ans pour certains. Aujourd’hui ce n’est pas de voiture que nous parlerons mais d’un objet plus insolite mais ô combien important, le Volant !

Même s’il sera officiellement présenté au Technical Festival qui se tiendra du 8 au 10 septembre. Jaguar Land Rover vient de dévoiler sur internet le volant Sayer qui n’a presque rien en commun avec celui dont nous avons l’habitude. Au lieu de cela, il est décrit par la marque au félin comme « votre compagnon de confiance » qui peut effectuer « des centaines de tâches différentes ». Il peut par exemple planifier un trajet de manière autonome et indiquer précisément l’heure de départ.

 

 

Autonome, entièrement connecté, électrique et partagé…

La volonté de Jaguar est que les véhicules autonomes soient en autopartage, les clients ne sont propriétaires que d’un volant ! C’est un objet intelligent et connecté qui gérera vos interactions avec vos véhicules. Oui, « vos » véhicules car même si vous pouvez toujours posséder votre voiture et la conduire quand bon vous semble, vous pouvez également opter pour un programme d’autopartage et choisir n’importe quels véhicules du groupe. Celui que vous souhaitez ou qui est simplement le plus adapté à la situation, un coupé puissant pour une escapade d’un week-end, une camionnette pour un petit déménagement, et un SUV pour des vacances d’une semaine en famille.

 

 

Vous pourrez faire tout cela dans le confort de votre salon puisque Sayer par son design moderne se range selon Jaguar au rang d’œuvre d’art. De forme ovale et sans rayons il se distingue par son élégante bordure en métal brossé et deux zones d’affichages intégrés.

Sayer reste donc chez vous, posé sur sa station d’accueil lorsqu’il n’est pas utilisé. Il communique avec le calendrier de chaque utilisateur et leur envoie des rappels, le cas échéant. Par exemple, il sait quand l’utilisateur doit se réveiller, s’il doit le faire plus tôt que d’habitude pour se rendre à une réunion, et il s’appuie sur l’intelligence artificielle (AI) pour décider quand envoyer une voiture autonome pour vous récupérer en fonction du temps qu’il vous faut pour vous préparer. Il utilise également les données de navigation pour suggérer un lieu où le conducteur pourrait vouloir reprendre le volant, par exemple en voyageant sur une route sinueuse avec un faible trafic. Bonne nouvelle ! Nous avons encore un peu d’espoir de pouvoir apprécier le col du Stelvio en Italie ou la Transfăgăran en Roumanie en 2040. 

Une légende

Le nom que l’entreprise a choisi pour son volant futuriste souligne l’importance de son design. Un hommage à Malcolm Sayer célèbre designer à qui l’ont doit notamment la mythique D-Type victorieuse aux 24 Heures du Mans en 1955, 1956 et 1957, l’emblématique Jaguar Type E et la XJS. Designers à succès, appliquant son savoir de l’aviation à l’industrie automobile, il travailla pour Jaguar de 1951 jusqu’à sa mort en 1970.

Nous espérons pouvoir découvrir cet objet au salon de Francfort qui ouvrira ses portes le jeudi 14 septembre prochain. Peut-être sur son concept Jaguar Future-Type, construit pour explorer ce à quoi la mobilité ressemblera en 2040 et au-delà. 

Jaguar mesure les émotions du public de Wimbledon.

Jaguar et la réalité augmentée : « Virtual Windscreen »


Morgan JÉGOU

Après deux ans passés au siège social de Tesla à Amsterdam, Morgan intègre l’Argus Conseil en qualité de consultant en stratégie automobile et digitale. Prédestiné par son prénom, c’est un amoureux de l’automobile depuis son plus jeune âge.


Laisser un commentaire