Quand la gratuité s’étend à l’automobile

Par Tony Greaux | Le lundi 31 octobre 2016

La révolution technologique favorise l’émergence  de nouveaux acteurs, de nouvelles approches, de nouvelles façons d’interagir et de consommer. Ces nouveaux modes de consommation s’appuient largement sur un modèle économique étonnant : la gratuité….

Jadis offre promotionnelle et ponctuelle, la gratuité n’est plus seulement une accroche, elle se veut désormais durable jusqu’à devenir un basique. Comment le secteur de l’automobile peut-il réagir ?

L’illusion de la gratuité

Comment internet a répandu l’illusion de la gratuité ?

Dans les années 2000,  le développement numérique s’est accompagné de l’illusion d’un accès illimité et quasi gratuit à toute l’information. Dans la continuité des offres des FAI , les moteurs de recherches puis les premiers réseaux sociaux sont arrivés avec une offre gratuite qui a été presque aussitôt adoptée et considérée comme satisfaisante (sans besoin de souscrire aux offres premium payantes). Laisser quelques données en échange de l’accès au service paraissait alors sans doute anodin…

pub-free-decembre-08

En réalité, ces premiers acteurs ont changé de manière assez fondamentale un modèle économique historique.

Alors que la TV et la radio sont longtemps restés les seuls services gratuits, où seul notre temps de cerveau disponible servait de monnaie d’échange, c’est avec une rapidité déconcertante  que nous avons considéré que l’accès à l’information était gratuit.

Puis nous avons collé cette même croyance à l’ensemble de la création artistique (en particulier la musique et le cinéma) n’hésitant  pas à  accéder de manière illégale aux contenus lorsque ceux -ci tentaient de se protéger.

A l’époque, les secteurs concernés sont avant tout la presse, la création artistique alors que le low cost bouscule le transport aérien. L’automobile dans tout ça ? peu concernée !! il y a bien Dacia pour le low cost, il y a bien la profusion d’offres de financement à taux 0%…mais point de gratuité !

Pub Dacia low cost et financement gratuit


Tony Greaux

Tony a une large expérience dans l’univers automobile. Il rejoint le pôle Go Between du groupe Argus en tant que consultant. Il a auparavant géré le pôle Brand & Ad automotive de TNS Sofres, et y a animé les grands comptes du secteur.


Laisser un commentaire