Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Zoo Google : Attention Pigeon en vue !

Par Eric Saint-Frison | Le mercredi 27 août 2014

Google lancerait un nouvel animal dans son Zoo.

Le Web est en mouvement constant, nous le savons tous : Evolutions techniques continues, nouvelles règles de gestions, nouvelles formes de design, ergonomie en mutation, etc. et ce qui était vrai l’année dernière ne l’est sans doute plus aujourd’hui.

Et dans ce monde en mouvement perpétuel, Google n’est pas le dernier à opérer des changements. La preuve le Zoo de la marque de Mountain View a sans doute vu cet été apparaître un nouvel animal.

Après Panda, Pingouin (Penguin) et Colibri (Hummingbird), voilà Pigeon ! Le site Search Engine Land, l’a baptisé Pigeon car Google n’a toujours pas communiqué à son sujet.

Google ajuste ses algorithmes de recherche plus de 500 fois par an. Rien que ça.

Son secret réside dans sa capacité à faire évoluer très vite les paramètres de ses algorithmes et autres modèles mathématiques complexes afin d’un côté de protéger son savoir faire, de l’autre contrer toutes les tentatives d’amélioration de performances de sites qui affecteraient soit le fonctionnement du moteur (triche appelée « black hat » par Google) ou détériorerait l’équation financière de la vente des mots clés.

Le Google Zoo :

Voici un rapide rappel de ce qu’est le zoo de Google à ce jour, et une rapide introduction à son nouvel entrant qui n’est pour l’instant actif qu’aux USA.

Google Zoo

Zoo Google

Panda:

Son but est de maximiser le référencement naturel (SEO) des sites de qualité, et de pénaliser les sites qui tentent artificiellement de pousser leur visibilité via l’utilisation de techniques dites « black hat » et qui sont interdite par Google.

L’utilisation exagérée de mots clés similaires dans les contenus ou les meta-données par exemple est considéré comme répréhensible et Panda a corrigé la visibilité de nombreux portails ou sites dont le but n’était que d’occuper artificiellement les premières positions du moteur.

En résumé, la faible qualité du contenu et des sources douteuses ne sont plus les bienvenues.

Penguin:

Cette évolution de l’algorithme a été faite pour limiter les abus en terme de « back links », ces fameux liens positionnés sur d’autres sites, pointant vers un site particulier et qui pouvaient favoriser la position de ce dernier.

Les abus en termes de réseaux de liens plus ou moins qualitatifs ont justifié cette évolution, mais sa mise en oeuvre a été un peu agitée car de nombreux sites parfaitement honnêtes et intègres ont vus leur positions sur google se détériorer alors qu’ils n’avaient enfreints aucune règle.

Hummingbird :

Cette nouvelle version a été la plus importante au cours des dernières années.

Elle a porté sur la reconnaissance des requêtes en langage naturel.

Pour la première fois, Google a reconnu des questions complètes (séquences de mots), pas seulement des mots clés. Cela a permis de donner de la visibilité aux sites de qualité contenu en se basant sur une pertinence encore plus grande .

Et maintenant Pigeon (ou un autre animal) ?

Selon les experts du SEO Search Engine Land, Google a mis en place cette évolution de son algorithme le 24 juillet 2014 aux USA seulement (pour le moment).

Google-Pigeon-update (1)

Pigeon aurait comme mission de travailler sur les recherches géolocalisées, autant dire l’importance que cela pourrait avoir dens les métiers de la distribution automobile !

D’après certains experts, Pigeon aurait un effet certain sur la présentation du « 7-pack ». Ce nom faisant référence à ce fameux bloc de points de vente, présentant les adresses, N° de téléphone, d’informations et qui n’afficherait désormais plus que 3 ou 4 résultats plutôt que 7. Il n’y aurait également plus de duplication des résultats de recherche entre les résultats locaux et naturels.

Enfin, la prise en compte des annuaires tels que Yelp est optimisée, car ces annuaires ressortent désormais en premières positions.

Début juillet 2014, certains accusaient Google de trop favoriser ses propres outils (Google +, Google My Business etc.) au détriment d’autres supports indépendants. Aujourd’hui, des annuaires comme Yelp ou d’autres vont gagner en visibilité, qu’adviendra-il des petites entreprises locales qui n’investissaient pas dans le référencement de leur site, ou pire, qui n’ont pas de support digital ?

Comment préparer l’arrivée de Google Pigeon ?

google-pigeon

google pigeon algorithme

Il faut en premier lieu faire une mise à jour et une optimisation des coordonnées et données de géolocalisation de tous les supports digitaux (site internet, site mobile, blog etc.) et tenir compte de ces nouveaux paramètres dans le développement du netlinking et de la stratégie globale de votre marketing web.

Ne surtout pas oublier le nom (cohérence ave le nom de l’entreprise), l’adresse, le téléphone et une carte, les résultats de la recherche locale sont désormais équivalents aux résultats de la recherche organique.

Petit rappel : Google aimant récompenser les utilisateurs de ses propres produits, il a créé un système de repérage dans son univers, appelé le « Knowledge Graph » ou Graphique de la connaissance.

Il s’agit d’une base pour mettre en perspective les résultats de la recherche avec des informations sémantiques issues de sources diverses.

Selon Wikipedia, l’affichage du Knowledge Graph est ajouté au moteur de recherche de Google en 2012 aux États-Unis après avoir été annoncé le 16 mai 20121. Cet outil fournit une information structurée et détaillée centrée sur l’objet de la recherche, en plus de la liste d’hyperliens vers d’autres sites2. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de résoudre leur requête sans avoir besoin de naviguer vers d’autres sites pour accéder aux informations capitales3.

Selon Google, ces informations sont issues de différentes sources, telles que le World Factbook de la CIA (CIA World Factbook),Freebase ou encore Wikipédia1. Cet outil rejoint les objectifs des « moteurs de réponse » comme Ask.com (ex-Ask Jeeves) et Wolfram Alpha. En 2012 son réseau sémantique contenait plus de 500 millions d’objets et plus de 18 milliards de faits et relations entre ces différents objets utilisés par le moteur de recherche afin de comprendre la signification des mots-clefssaisis lors de toute recherche4.

Il devient donc primordial, pour ne pas dire vital, que l’ensemble des informations locales soient optimisées en permanence et que vous utilisiez dans votre propre sémantique d’écriture les mêmes termes que les visiteurs.

De tous les changements de l’algorithme de Google de ces dernière années, celui-ci pourrait être celui avec le plus gros impact sur le commerce de proximité ! Qu’il se dénomme Pigeon ou non.

N’hésitez surtout pas à demander l’aide des professionnels pour ajuster, adapter et optimiser vos outils à cette possible évolution.

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire