General Motors se renforce dans la voiture autonome

Par Alexandre Mahé | Le mardi 15 mars 2016

L’argus.fr présentait il y a quelques mois maintenant une start-up californienne baptisée « Cruise ». Sa particularité ? Elle propose un système de seconde monte permettant théoriquement de rendre n’importe quelle voiture autonome. Et bien on a appris la semaine dernière que la jeune pousse avait été rachetée par General Motors.

 

General Motors rachat voiture autonome Cruise

General Motors vient de racheter Cruise

 

La voiture autonome est décidément devenu un sujet prioritaire pour tous les constructeurs, et même plus : on sait que Google travaille d’arrache-pied sur une « Google Car » et qu’Apple est très occupé sur son projet « Titan ». Du côté des constructeurs automobiles, PSA fait déjà rouler des prototypes sur routes ouvertes, Tesla a déployé une mise à jour du logiciel de ses véhicules permettant d’activer un mode « autonome ». Mais certains cherchent à prendre des raccourcis pour pouvoir aller encore plus vite.

 

Ainsi, on a appris la semaine dernière que l’américain Général Motors, présent en Europe avec les marques Opel, Chevrolet (Corvette et Camaro) et Cadillac, avait racheté la start-up californienne Cruise. Fondée en 2013 et installée à San Francisco, elle propose un système de conduite autonome à installer sur n’importe quelle voiture du marché.

ordinateur cruise autonome

Le mini ordinateur installé dans le coffre recueille et calcule toutes les données du « pod »

pod cruise autonome

Le « pod » est installée sur le toit de la voiture. Il accueille différents capteurs et caméras

 

Ce dispositif, baptisé Cruise RP-1 et facturé malgré tout 10.000 $, se compose d’un mini-ordinateur, situé dans le coffre, calculant les données reçues par le « pod », une rampe de capteurs et de caméras installées sur le toit. Un bouton on/off vient compléter l’installation

Reste donc à savoir comment General Motors va utiliser les ressources de cette start-up pour en équiper sa gamme. Le groupe automobile proposera-t-il la pose sur des véhicules déjà en circulation ou utilisera-t-il la technologie pour ses modèles à venir?

Equipe Cruise

President de GM Dan Ammann (à droite) avec les co-fondateurs de Cruise Automation Kyle Vogt (au mileu) et Daniel Kan (à gauche)


Alexandre Mahé

Alexandre est consultant en stratégie automobile au sein de l'agence Go Between Conseil. Après un parcours réussi chez un grand constructeur automobile et un institut d'études, Il apporte sa double expérience automobile et innovation pour détecter et analyser les grands mouvements du secteur.


Un commentaire

Laisser un commentaire