Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

G7 : enfin une identité de marque !

Par Tony Greaux | Le mercredi 25 mai 2016

Depuis le début du mois de mai, G7 déploie son identité de marque et se positionne comme la référence du taxi. L’ensemble de la flotte sera progressivement passé aux nouvelles couleurs.

Changer ses codes couleurs, sa charte graphique ou son appli est en soi un rafraîchissement, mais la vraie nouveauté c’est que G7 travaille sur sa marque, en délimitant un territoire, en valorisant un capital et en se positionnant en situation de concurrence.

Si la communication officielle de G7 et de son agence parle d’une nouvelle identité de marque : soyons clairs, il s’agît plutôt « enfin d’une première vraie identité de marque », qui a pour objectif d’affirmer ses convictions, son ambition, son offre et de présenter son positionnement et ses solutions.

Tout cela, les taxis en général et G7 en particulier n’en avaient pas besoin jusque là. Le peu de solutions alternatives permettait même à certains chauffeurs de choisir leurs courses (Place de la Nation -Nogent sur Marne ? non merci) ou de choisir leur moyen de paiement (la carte bleue ?, non merci)….

taxi

CB

Les temps ont changé !  et pour comprendre ce qui s’est passé, zoomons sur Paris et sa région :

2007 : Paris inaugure Vélib et ses pistes cyclables.

2010 : le métro rallonge ses horaires de fin de service.

2011 : Paris inaugure Autolib, rapidement suivi par de nombreuses villes de la petite couronne permettant aux parisiens et aux banlieusards d’avoir une solution de mobilité. Grincement de dents chez les taxis. Le car sharing s’impose par ailleurs comme une vraie offre de mobilité.

2011 : Uber déploie une soixantaine de VTC à Paris

Tous les acteurs et toutes les partitions sont désormais en place pour jouer la pièce de la compétition.

Uber et les autres VTC tapent fort, quitte à être borderline et très segmentant. Les pro uber y voient l’occasion de bousculer un marché verrouillé et une offre peu qualitative, les contres y voient une injustice et une poussée néolibérale de plus.

Pendant ce temps, Paris et sa région ont largement renforcé les solutions de mobilité alternatives et sévèrement réduit l’espace disponible aux véhicules de particuliers.

La technologie abaisse les frontières et fait de l’efficacité du déplacement une proccupation quotidienne.

Les usagers mutent et deviennent des clients

Aujourd’hui, c’est à G7 de dégainer avec :

Le challenge : rajeunir la marque, renforcer l’attractivité et la fierté des chauffeurs !

 

 


Tony Greaux

Tony a une large expérience dans l’univers automobile. Il rejoint le pôle Go Between du groupe Argus en tant que consultant. Il a auparavant géré le pôle Brand & Ad automotive de TNS Sofres, et y a animé les grands comptes du secteur.


Laisser un commentaire