Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Des étudiants créent la polémique autour de Mercedes-Benz…

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 30 août 2013

La publicité que je vous propose de découvrir aujourd’hui ne vient pas de l’imagination de l’agence de pub de Mercedes-Benz mais d’étudiants en marketing et publicité allemands qui ont un sens de l’humour légèrement décalé.

Le message initial que ces écoliers ont voulu transmettre c’est la sécurité à bord des flèches d’argent et tout particulièrement de la Classe C équipée de systèmes d’alertes et de sécurité performants.

Malheureusement, leur court métrage nominé tout de même parmi les meilleures publicités réalisées par des étudiants au festival « First Steps » crée la polémique depuis quelques jours.

Mercedes-Benz Werbung 2013 / non authorized spot

Mercedes-Benz Werbung 2013 - Non-authorized spot

Les étudiants ont bien fait de le préciser sur YouTube puisque Daimler s’est d’ores et déjà détacher de cette publicité expliquant « qu’il est inapproprié d’utiliser la mort d’un enfant avec une référence au nazisme dans une publicité ». Ils ont également demander aux étudiants de rajouter la mention « ceci est un film d’étudiants, il n’y a pas lien avec Mercedes-Benz ou Daimler AG ». Pourtant la vidéo fait le buzz avec presque 2 millions de vues déjà depuis sa publication le 23 août dernier.

Afin de comprendre pourquoi une telle polémique je vous propose de décortiquer la publicité.

Nous sommes au début du siècle dernier, dans un village autrichien. Anachronisme complet, la Mercedes Classe C fait son apparition. Elle traverse le village en évitant tous les enfants qui jouent sur la chaussée grâce à ses aides à la sécurité. Tous sauf un pour lequel la Mercedes-Benz ne prend même pas la peine de ralentir. On attend la mère hurler « Adolf, Adolf ! », tandis que le réalisateur arrête l’image sur le panneau du village, Braunau, célèbre pour avoir vu naître Adolf Hitler… Puis vient le slogan de fin : « Erkennt Gefahren, bevor sie enstehen » ou en français « Détecter les dangers avant qu’ils n’arrivent ».

Beaucoup dont Daimler comme vous avez pu le lire vous dirons que oui cette publicité est amorale non seulement parce qu’elle met en scène un enfant qui se fait tuer mais aussi car elle fait ressurgir une partie de l’histoire dont l’Allemagne n’est pas forcément fière. Malgré tout, je trouve personnellement le travail de ces étudiants remarquables. D’une part en ce qui concerne la réalisation parfaite et d’autre part car il y a eu une réelle réflexion autour du sujet. Certes le résultat est décalé mais il faut malgré tout leur reconnaitre un certain esprit.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire