Et les constructeurs, ils font quoi ?

Par Eric Saint-Frison | Le dimanche 6 février 2011

Je ne sais pas si vous aviez lu ce papier sur le site Autoactus.com, mais il apporte un éclairage sur ce que les constructeurs, vos partenaires investissent en dépenses média et plus particulièrement sur Internet.
Attention, ces chiffres sont des valeurs brutes, c’est à dire avant taux de négociation. Cela se traduit forcément par des différences mais toutes choses étant égales par ailleurs vous pouvez considérer l’échelle comme valide.

De mon point de vue, et en ce qui concerne le web, l’élément intéressant est la stratégie de Renault pour lequel Internet représente désormais près de 20% de son budget communication total, rejoignant ainsi ce que de nombreux constructeurs font dans d’autres marchés importants (USA, Japon, Chine).
Ce seuil des 20% est vraisemblablement la proportion qui devrait devenir une sorte de standard bas, pour eux, mais aussi pour la distribution.

Tous secteurs confondus, Renault reste le premier annonceur de France avec un budget 2010 de 349,6 millions d’euros, en baisse néanmoins de 2,8%. Une baisse qui peut s’expliquer par un transfert de ses dépenses dans les médias traditionnels sur le canal Internet. En effet, Renault a consacré 76,8 millions d’euros de ses dépenses publicitaires à Internet (ce qui fait un budget global de 426,4 millions d’euros). Cela représente une dépense trois fois supérieure à celle de Citroën par exemple sur le canal Internet. Citroën a en effet dépensé 25,4 millions d’euros sur Internet pour un budget publicitaire global de 275 millions d’euros (5ème annonceur de France), en hausse 22,4%. Peugeot à la 4ème place a dépensé 313,5 millions d’euros, dont 37,3 millions sur Internet.

Un autre chiffre qui devrait attirer votre attention, celui des dépenses par voiture vendue. Ces chiffres étant globalement en ligne pour tous les constructeurs, c’est un peu plus de 4% du prix moyen d’un véhicule moyen (16.000 €) qui est dépensé en achat d’espace pubilicitaire :

Rapportées au nombre de véhicules neufs (VP+VUL) vendus en 2010 par les trois marques françaises, les dépenses publicitaires (en englobant Internet) représentent en moyenne 673,1 euros par véhicule chez Renault, 662,9 € par véhicule chez Peugeot et 689,2 € chez Citroën.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire