Ector un voiturier au service des voyageurs

Par Morgan JÉGOU | Le mercredi 24 mai 2017

La start-up Française Ector (ex. Smart Park), proposant un service de voiturier à la demande dans les gares et les aéroports, a bouclé un second tour de table de 2 millions d’euros.

 

Après les 500 000 euros de fonds levés en décembre 2015 c’est Le fonds Ville de Demain (géré par Bpifrance ) dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), 123 Investment Managers, Via-ID (Heetch, Drivy, Wayz-Up), un fonds de développement de Mobivia Groupe (Norauto, Midas…), ainsi que Day One Entrepreneurs & Partners ont été séduits par cette jeune Start up parisienne.

 

4 amis, 1 idée !

Fondée en 2013 par Manoël Roy (CEO), Jonathan Grandperrin (CTO), Charles Raymond (COO) et Thomas de Longvilliers (CFO), la marque Ector est plus connue sous le nom de Smart Park.

Les quatre amis, habitués des voyages, ont rapidement compris que le stationnement dans les aéroports représentait une véritable épreuve. C’est lors d’un voyage à Londres qu’ils découvrent le concept du Valet Parking : une solution très populaire outre-manche qui compte de nombreux acteurs tels que Vallie. Il s’agit d’un concept simple, un service de prise en charge des véhicules dans les aéroports et les gares permettant aux utilisateurs de réserver une prestation en ligne sur la plateforme Web ou directement sur l’application mobile. A leur arrivée au dépose-minute de la gare ou l’aéroport, un voiturier devra récupérer la voiture afin de la stationner dans un parking de proximité, où cette dernière pourra bénéficier de services d’entretien (nettoyage, plein d’essence, etc.). Au retour des propriétaires, la voiture leur sera restituée au dépose-minute afin de gagner du temps.

Ector : les chiffres clés

Une concurrence autonome

Au-delà des concurrents qui proposent la location de véhicule entre particuliers tels que DrivyTravelCarKoolicarOuiCar et Ubeeqo, Ector doit également faire face à un acteur d’un autre type. Véritable innovation, ce robot-voiturier baptisé Stan est capable de garer des voitures dans les parkings de manière autonome. Conçu en France par Stanley Robotics, ce robot valet est entré en fonction à la fin du mois de février dans les parkings du Terminal E de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Stan prend en charge les véhicules des voyageurs afin d’aller les garer automatiquement dans le dédale des parkings de l’aéroport parisien.

 

 

Présents également sur le marché de la robotique, on trouve le robot de l’allemand Serva prénommé Ray, déployé à l’aéroport de Düsseldorf ainsi que dans les usines Audi, et le robot du chinois Yeefung Technology.

Quel avenir ?

A l’heure où le monde connait une révolution technologique certaine durant laquelle les hommes sont souvent remplacés par des machines, il est difficile de juger de l’avenir. En 2017, le contact humain qu’offre un voiturier semble toujours aussi séduisant. Celui-ci permet en effet, d’apporter un côté Premium que les robots ne peuvent retranscrire. Ainsi, les technos sceptiques apprécieront et préféreront certainement se tourner vers Ector.

Stan et Ector promettent donc de nous offrir un match au sommet dans les terminaux de l’aéroport CDG.

Le projet avance, la société change, le temps fera le reste.

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis, il nous intéresse !

 

Nos autres articles sur la mobilité innovante :

BIENVENUE DANS LA GALAXIE DES NOUVELLES MOBILITÉS URBAINES

AUTO-PARTAGE & VOITURE CONNECTÉE : LE COUPLE DE L’AVENIR ?

 


Morgan JÉGOU

Après deux ans passés au siège social de Tesla à Amsterdam, Morgan intègre l’Argus Conseil en qualité de consultant en stratégie automobile et digitale. Prédestiné par son prénom, c’est un amoureux de l’automobile depuis son plus jeune âge.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.