e-commerce 2011 : hausse annoncée !

Par Eric Saint-Frison | Le lundi 14 mars 2011

Dans un article des échos.fr de ce jour, analyse rapide mais précise des tendances des ventes en ligne pour 2011.

Cela confirme que le e-commerce français a encore de beaux jours devant lui et que selon l’étude du « Centre for Retail Research » commanditée par le comparateur de prix Kelkoo, les dépenses en ligne devraient croître de 24 % en France en 2011, de 31,2 à 38,7 milliards d’euros. Résultat, le panier moyen de l’internaute français va progresser pour atteindre 1 441 euros sur l’année contre 1 208 euros en 2010 (par an et par client).

Si cela se confirme c’est la démonstration que l’automobile va elle aussi rentrer de plain pied dans le monde des ventes en ligne, les seuils de prix étant désormais dans les normes des métiers de la réparation, de la vente de pièces et potentiellement du paiement sur Internet d’un acompte de VO/VN.

En 2010, les ventes sur internet avaient déjà augmenté de 26 %. Selon Kelkoo, « 2011 devrait voir cette tendance s’accentuer alors que le commerce de détail  montre des signes de faiblesse avec une croissance française de 2,2 % attendue. La part des dépenses en ligne dans le résultat global du commerce de détail français pourrait représenter 7,3 centimes de chaque euro dépensé ».

En Europe, la France enregistre la deuxième plus forte progression en matière de ventes sur le web, derrière la Pologne (+33,5 %) et devant la Suède (+22,1 %) tandis que le Royaume-Uni et l’Allemagne, deux marchés plus matures, fermeraient la marche.

Pas étonnant donc que les décideurs du net français dont beaucoup se développent dans le e-commerce se montrent très optimistes, selon le dernier baromètre du réseau social Viadeo (étude réalisée en janvier 2011 sur un échantillon de 1 200 dirigeants et créateurs du web).

Plus concrètement, les trois quarts des décideurs de l’internet interrogés prévoient une augmentation de leur portefeuille client et une hausse de leur CA à court terme.

Conséquence directe de ce regain d’activité, plus du tiers des répondants estiment qu’ils vont embaucher et que leurs effectifs vont s’accroître dans les trois mois à venir.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire