Cyberacheteurs français de plus en plus actifs !

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 2 octobre 2012

Article du JDN ce matin faisant référence aux tendances du e-commerce en Europe. L’étude, a été réalisée par le cabinet eMarketer.

Chez nous, l’étude anticipe une croissance du commerce en ligne de 12,3% sur cette année.

Si cela se confirme le chiffre d’affaire total du secteur atteindra les 27 milliards d’€ sur le seul segment du commerce à particuliers (BtoC). Ce chiffre positionne la France en 3ème position des marchés européens, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne ;

 Le cabinet d’études prévoit que sa croissance se maintiendra à 11% l’an prochain puis passera sous la barre des 10%, inférieure donc à son niveau au Royaume-Uni. En 2016, le total des ventes en ligne BtoC dans l’Hexagone devrait atteindre 38,57 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

 

e-commerce btoc en france : volume (en milliards de dollars) et croissance
 
E-commerce BtoC en France : volume (en milliards de dollars) et croissance © eMarketer
 

 

Ce qui est intéressant dans cet article, au delà de la simple lecture des chiffres d’affaire, c’est le pourcentage d’internautes étant devenus « cyberacheteurs« . En France, et en un an, le taux est passé de 71,2% à 75,2%. Soit 3 internautes sur 4 qui ont réalisés une transaction sur le web. Le montant des dépenses annuelles de ces acheteurs passant dans le même laps de temps de 1.035 € à 1.256 €, soit près de 23% d’augmentation.

Une raison évoquée par eMarketer pour cette croissance à la fois rapide et importante en montants est l’environnement économique et ses difficultés. En effet, soumis à la pression sur leur pouvoir d’achat les consommateurs recherchent de plus en plus des solutions meilleures marchés, plus simples à identifier et à localiser et donc générant rapidement des économies. Et quoi de mieux que les achats en ligne ? Pas de déplacements, une grande facilité pour identifier les « bons plans » et ceci accompagné par une sécurisation toujours plus forte des transactions financières en ligne.

Concernant les sites marchands les plus fréquentés en France, le JDN s’appuie sur les études de Mediametrie/Netrating et de la FEVAD (fédération e-commerce et vente à distance).

le site marchand BtoC le plus populaire de France est Amazon, qui au premier trimestre 2012 attirait en moyenne 12,6 millions de visiteurs uniques mensuels. Priceminister et eBay étaient alors au coude à coude. Toutefois, les sites d’eBay et de Vente-privee.com reléguaient Amazon à la troisième place du classement des audiences quotidiennes. Capitalisant sur une base d’utilisateurs plus restreinte mais plus engagée, ces deux sites affichaient l’un comme l’autre plus de 1,3 million de visiteurs uniques par jour en moyenne.

 

Même si ce tableau n’intègre pas (encore) de sites automobiles, il y a une tendance lourde qui va bientôt impacter aussi les business du secteur de la réparation, de la vente de pièces de rechanges et sans doute aussi du commerce de voitures, neuves ou d’occasion.

Il est temps de notre point de vue pour que les professionnels du secteur s’emparent du sujet et commencent à proposer des solutions d’achat en ligne à leur nouveaux cyber-acheteurs. Sinon, ce seront une fois de plus des acteurs périphériques au coeur du métier qui le feront. Et ceci de manière irrémédiable.

N’hésitez donc pas à nous contacter pour en parler.


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire