Courage et volonté d’acier: Monsieur Alessandro Zanardi.

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 14 septembre 2012

Pour une fois sur ce blog, un vendredi, pas d’images rigolotes, pas de voitures de courses, juste l’histoire extraordinaire d’un ancien pilote de F1 et Championship car (CART aux USA).

Aux jeux paralympiques de Londres qui se sont terminés il y a peu, Alessandro Zanardi, amputé des deux jambes, a gagné 2 médailles d’or dans la catégorie cyclisme handisport (H4). Lors du contre-la-montre individuel  de 16 kms  et de la course en ligne  (64 km en deux heures !), en remportant sa victoire au sprint. Et en plus il a gagné la médaille d’argent lors de l’épreuve du relais par équipes.

«Si j’avais encore mes deux jambes, je ne serais jamais allé à Londres. Et en tant que coureur automobile, je n’aurais jamais eu une chance de gagner une médaille», a commenté ce grand champion.

Ses jambes il les a perdues le 15 septembre 2001, en course sur le circuit ovale du Lausitzring, en Allemagne, lorsqu’après un carambolage à 320 km/h, sa monoplace a été coupée en deux, au niveau de l’habitacle.

Il perd 70% de son sang, fait sept arrêts cardiaques et reste cinq jours dans le coma, il survit, est toujours considéré par les médecins comme un véritable miraculé et refait surface avec le soutien de sa femme.

« Lorsque je me suis réveillé, ma femme Daniela était à mes côtés et m’a annoncé que je n’avais plus de jambes. Croyez le ou non, pour moi, c’était une belle journée. J’étais en vie. Si avant mon accident j’avais croisé quelqu’un sans jambes, j’aurais dit « mieux vaut être mort qu’amputé ». Maintenant que j’ai perdu mes jambes, je réalise que l’essentiel est ailleurs. »

Depuis il est revenu au volant d’une voiture de course à plusieurs reprises, en 2003 grâce un véhicule aménagé il boucle les treize tours de piste qu’il lui restait alors à parcourir au moment de son accident deux ans plus tôt.

Il gagne ensuite trois courses contre des valides, à l’occasion du Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), en 2005, 2006 et 2009. Premier double amputé à piloter une F1 – lors d’un essai en 2006 chez Sauber – le miraculé des circuits tire toutefois un trait sur les sports mécaniques en 2009.

Et depuis 2007 il s’est trouvé une nouvelle passion : le cyclisme handisport (H4), discipline où, uniquement à la force des bras, les plus entraînés arrivent à se mouvoir à 40 km/h en moyenne dans un engin ultraléger à trois roues. Le genre de défi physique que cherchait Zanardi. La première fois, il avait dû s’arrêter au bout de cinq kilomètres, épuisé. Aujourd’hui, à force d’entraînement, une ration quotidienne de 80 kilomètres ne fait plus peur au nouveau champion paralympique, vainqueur du marathon de New York 2011 dans cette catégorie.

Et maintenant on parle de le voir courir les 500 miles d’Indianapolis ! Jimmy Vasser, l’un des tops pilotes de Champ Car, lui a lancé avant la course handisport de Londres  : «Si tu gagnes l’or, je te placerai dans une voiture pour les 500 Miles d’Indianapolis.» Réponse de Zanardi : «Donc je le rappellerai et lui dirai : « Jimmy, c’est moi. J’ai eu la médaille d’or. Des nouvelles de la voiture ? » ».


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire