Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Comment gérer ses emailing commerciaux en 2014 ?

Par Eric Saint-Frison | Le mercredi 12 mars 2014

SNCD_emailing_auto-net

SNCD_emailing_auto-net

En 2014, comment gérer ses emailing commerciaux ?

En France une énorme majorité des adultes ont accès à des boîtes mails. Sans elles il devient presque impossible de communiquer.

Plus de 95% des des internautes français se connectent au moins une fois par jour.

La connectivité à Internet en mobilité ne cesse d’augmenter et par voie de conséquence l’ouverture de ses mails sur un support smartphone ou tablette également :

consultation_mobile_des_mails_france_2013

consultation_mobile_des_mails_france_2013

Multiplication des boîtes mails :

En même temps que nous devenons toujours plus mobile, notre nombre d’adresses email augmente : 67,3% des internautes français ont plus d’une adresse mail, et 15% plus de 4 !

Nos concitoyens utilisent différentes adresses en fonction des utilisations. Selon l’étude SNCD Bisnode sur laquelle est basée cette publication, en voici les usages principaux :

usages_adresses_mails_france_2013

Dans ce contexte, l’élément le plus important, l’adresse principale demeure pérenne. 63% des adresses principales ont en effet plus de 5 ans ! Le challenge consiste donc à récupérer les bonnes adresses.

Elément important, voir essentiel,  les images. Si elles sont facilement accessibles sur un ordinateur, la mobilité peut les rendre moins lisibles. Il faut donc prendre ce paramètre en compte quand vous finalisez vos campagnes emailing car cela affecte les taux de lecture, d’ouverture et bien entendu de clics.

ouverture_email_mobile

ouverture_email_mobile

Timing :

L’un des principes de base de l’emailing est de trouver le bon moment dans la semaine ou dans la journée pour faire partir la campagne afin d’arriver sur les écrans ciblés au bon moment. Ni au milieu de la vague de mails du lundi matin, ni au moment ou l’internaute ne pense qu’à rentrer chez lui ou partir en week-end. La mobilité vient compliquer tout cela. Avec des usages séquencés ou même simultanés, il devient difficile de prévoir quel support sera utilisé pour lire votre email. Donc il faut anticiper ce phénomène nouveau dans vos stratégies et techniques et donc construire des emailings capables d’être lus correctement sur les 3 types de supports principaux.

utilisation_supports_internet_journée

utilisation_supports_internet_journée

Information importante également, sur ces supports mobiles on ne fait pas la même chose ! Les smartphones sont plus utilisés pour consulter et trier ses mails, les tablettes pour visiter des sites web. La taille de l’écran y est bien évidement pour quelque chose.

technique_mailing_2013

technique_mailing_2013

Newsleter :

Les Newsletter ont une fonction bien identifiée par les abonnés : Recevoir des informations sur les promotions.

Capture d’écran 2014-03-02 à 12.42.37

Taux d’ouverture :

Bien sur certains éléments ont un rôle déterminant dans les taux d’ouverture des emailings commerciaux. En gros, un emailing expédié par un partenaire connu du réceptionnaire, dont l’objet est clairement identifié, contennat des images et des offres promotionnelles a beaucoup plus de chance d’être lu / cliqué qu’un autre.

Capture d’écran 2014-03-02 à 12.42.44

Le désabonnement :

Ensuite, il faut savoir éviter le désabonnement. Trop d’email tue l’email. 54% des personnes interrogées dans cette étude disent en recevoir trop, 51% que les messages ne leurs sont pas adaptés ou que les contenus sont trop similaires. Et par conséquent :

Capture d’écran 2014-03-02 à 12.43.09

Il n’en demeure pas moins que l’email demeure le canal d’information préféré de nos concitoyens.

Capture d’écran 2014-03-02 à 12.43.29

Par conséquent il faut continuer à améliorer vos outils d’emailing, le rythme et surtout le contenu de ceux-ci.

Quelques règles essentielles pour réussir vos campagnes emailing en 2014 :

Le bon message au bon moment à la bonne personne doit resté le centre de la réflexion

Email To store : C’est une tendance forte. Il faut donner envie à l’internaute de passer à l’acte via des  offres et des promotions.

Le partage de emailing est jugés intéressants sur les réseaux sociaux a doublé en un an (de 9,7% à 18,4%) et augmenté de 6 points par rapport à 2012 (33% utilisent le transfert par email). A l’inverse, l’usage de conserver l’email chute de 26 points. Il semblerait que les internautes privilégient l’instantanéité plus que le long terme dans la gestion de leurs emails commerciaux. Donc faites en sorte que le contenu (images, vidéos, offres, news, …) soit suffisamment engageant pour que vos cibles aient envie de partager ces informations.

Anticipez que à chaque créneau horaire son outil de consultation des e-mails personnels tendance de plus en plus installée grâce à la multiplication des supports.

La refonte de la chaîne de transformation de l’email (responsive) au site web ou à l’application mobile est plus que jamais à l’ordre du jour

Offrez la possibilité de répondre au emailings en utilisant une véritable adresse email et non pas les terribles « no-reply »

N’oubliez jamais que l’objet est au centre du message. C’est lui qui fera que votre emailing sera reçu, ouvert et cliqué. Sur le fond avec la bonne ou mauvaise utilisation de « Spam Words » qui vont faire que les filtres anti spams laisserons ou non passer votre message, et sur la forme en évitant les ponctuations agressives, les symboles, les phrases trop longues et les promesses inutiles. N’hésitez pas à utiliser des images (de qualité) tout en respectant une proportion majoritaire de texte. Et nommez ces images. Pensez à  renseigner l’attribut ALT de vos images ! Cet attribut est le texte qui s’affiche à la place des images quand ces dernières ne sont pas (encore) chargées ; ce qui est bien souvent le cas sur mobile.

Si vous le pouvez, utilisez dans vos emails des éléments de personnalisation. Evidemment, qui dit personnalisation, ne dit pas forcément « Bonjour Monsieur X, Madame Y ». La personnalisation peut aussi consister à offrir un produit adapté. Les métiers de l’automobile permettant de bien connaître ses clients, les produits utilisés et les modes de consommation de ces derniers, la personnalisation de l’offre est particulièrement adaptée à ces métiers.

 

 Triez vos bases de contact. Il est impératif que cette dernière soit à jour, segmentée en fonction d’un critère précis (souvent la fréquence d’achat) et surtout qu’elle soit complétée. Plus vous aurez d’informations sur vos clients ou prospects, mieux vous pourrez affiner votre message.

Insérez donc un titre résumant votre message pour augmenter l’attrait de votre emailing. En effet la plupart des boîtes mails mobiles intègre la première phrase de votre emailing en tant que résumé sous l’objet. Et cette première phrase contient souvent le classique « Si cet email ne s’affiche pas correctement, cliquez ici… » ! 

 

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Un commentaire

Laisser un commentaire