Comment avoir la bonne stratégie de Search pour émerger ?

Par Eric Saint-Frison | Le vendredi 30 septembre 2016

Search automobile : Mondial de l’auto oblige, environnement, « Dieselgate », voitures électriques, autonomes et connectées, autant de motivations pour les consommateurs automobiles de faire des recherches sur Internet.

Et donc besoin pour les professionnels du secteur d’avoir la bonne stratégie de search pour pouvoir émerger dans l’espace encombré et très compétitif de Google.

Sur le web, les futurs acheteurs vont naviguer entre des sites à la recherche de découvertes, d’informations pratiques, de comparatifs, d’avis consommateurs ou de vidéos.

Comment avoir la bonne stratégie pour émerger ?

Petit rappel. Le « search » est la somme des techniques permettant de positionner vos outils lorsqu’un internaute réalise une recherche (requête) sur les moteurs de recherche et sur Google en particulier.

C’est la solution a utiliser lorsque l’on veut avoir une chance de se rendre visible et accessible pour les prospects les plus chauds.

Voici les conseils que donnent les experts de Google sur « Think with Google » au monde automobile :

« Le search influence chaque étape du parcours d’achat. »

Vous le savez déjà, en France Google est archi-dominant avec une part de marché de près de 95% (90% au niveau planétaire).

En France, dans l’automobile, 84% des acheteurs de VN passent par lui pour rechercher les informations nécessaires à leur achat.

Accessibilité via les supports mobiles indispensable, voire vitale !

Premier élément essentiel pour rendre les sites internet accessible, avoir des outils lisibles depuis un support mobile. En effet, d’après Google, dès juillet 2017 (c’est précis), les recherches automobiles originaires d’un smartphone ou d’une tablette deviendront majoritaires. Avec une très forte proportion de sources Smartphones :

Evolution des requêtes automobiles par type de support sur Google.

Evolution des requêtes automobiles par type de support sur Google.

Parcours fragmenté et moments clés.

Avec un parcours d’achat automobile toujours plus mobile et fragmenté, il faut être capable d’identifier les moments clés ou les acheteurs potentiels vont solliciter de l’information utile.

Voici les conseils autour des signaux d’intention, de contexte et d’immédiateté. Ils sont ciblés constructeurs mais fonctionnent parfaitement, avec une échelle différente pour les distributeurs :

Organisez : Chaque parcours est unique, mais les requêtes se structurent toujours autour de moments de particuliers.

Cette voiture me convient-elle ? Ou l’acheter ? Ou l’essayer ? Quelle solution d’entretien ? Le financement ? Autant de questions que l’acheteur va se poser. Et pour lequel vos outils doivent pouvoir lui donner une réponse. Ou l’inciter à vous contacter.

Si les constructeurs ont la puissance et la position naturelle pour être au coeur du dispositif de réponse, les distributeurs ont eux aussi un rôle clé à jouer dans le dispositif en occupant le terrain du géo-local, en fournissant un maximum de contenu d’actualités sur les produits de la marque, en couvrant tous les territoires de recherche d’un prospect en phase de décision. Y compris les services financiers, les garanties, le SAV, les pièces et accessoires.

Cela doit pousser les distributeurs à élargir le périmètre de leurs sites actuels qui sont souvent limités au VO.

Optimisez vos outils :

Même si vos sites sont bien indexés et référencés, il faut travailler sur la visibilité, l’efficacité et la lisibilité (desktop et mobile).

Chargement rapide essentiel et experience utilisateur (UX) sans accroc ou rupture. Le parcours doit être « sans couture ».

Rendez également votre maillage de points de vente le plus visible possible, cela facilitera les interactions et la génération de leads.

Créer autant de point de contact que possible. Le visiteur de votre site doit pouvoir vous contacter sans avoir a chercher l’information. Les chats, les « Call to action », les formulaires, les boutons de rappel sont autant d’opportunité pour entrer en contact avec lui.

Call to action

Et faites bien attention car si il sollicite ce contact, l’acheteur potentiel attend une réponse très, très rapide et très professionnelle.

Mal traiter ce prospect à ce stade de sa recherche c’est presque certainement le perdre ! Et donc détruire tout le travail et les investissements de Search, SEO et SEM que vous aurez fait.

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire