Avoir une stratégie Internet est plus important que jamais !

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 24 juillet 2012

Quand tout le monde rentre dans une phase de contraintes, met en place des outils de commercialisation équivalents ou similaires les uns avec les autres, présente des offres non différenciantes, alors la forme et l’exécution des plans que vous établissez deviennent vitaux.

Quand chaque euro investi en communication se doit de produire des résultats, il est essentiel de pouvoir en mesurer les effets et d’arbitrer entre les supports utilisés.

Pour beaucoup de consommateurs, votre concession n’est pas très différente d’une autre, et votre atelier ressemble à celui d’en face. Se différencier du voisin, émerger de la masse est très compliqué.

De plus votre marque, généraliste ou premium, vos VN ou vos VO, vos balais d’essuie glace ou vos pneus ne sont pas réellement différents de ce que propose le concurrent de l’autre côté de la rue, et donc vos clients sont encore plus sensibles à toute la valeur et au contenu que vous aurez su attacher à votre offre. Et bien entendu à la façon de le faire savoir.

Certes il subsiste des nuances, des différences, des qualités et des critères différenciants qui participent à la sélection des commerces identifiés par les clients. La façon d’approcher le marché, la structure de votre offre, votre business modèle, sont des raisons suffisantes pour échouer, s’ils se réfèrent à des reflexes du passé ou constituent les bases du succès s’ils s’appuient sur des techniques modernes ayant démontré leur niveau de performance élevée, comme c’est le cas du web.

La révolution d’Internet impose de nouvelles règles du jeu : La plus importante est peut être celle qui concerne la façon de faire connaître vos offres et vos services. Vous tromper de support, ne pas choisir le bon timing pour communiquer, ne pas savoir lire ce que vos concurrents proposent au même moment c’est le meilleur moyen d’investir beaucoup d’argent pour rien et surtout de ne pas convertir en ventes les investissements et efforts accomplis.

Intégrer le web dans votre plan, dès le début de son élaboration est donc essentiel. Si vous le rajoutez en fin de parcours, quand toutes les grandes décision ont déjà été prises vous vous priver du rouage devenu la clé de voute d’une stratégie de commercialisation de produits et de services automobile. L’ensemble de vos concurrents en VN, VO pièces et SAV l’a compris. Ils ont fait d’Internet le centre de leur stratégie de communication et de commercialisation, et ont préempté dans de nombreux cas le territoire web au détriment des professionnels historiques que sont les concessionnaires (ou distributeurs) et les réparateurs agréés.

Alors, en cet été 2012, au moment où les indicateurs des performances automobiles sont tous au orange ou au rouge, et ce pour la 1ère fois depuis très longtemps, il est essentiel pour les professionnels du secteur de se réapproprier leur espace. Et de mettre au centre de leurs stratégies les outils dérivés d’Internet, fixes ou mobiles qui permettent efficacité, réactivité, performance et ceci à un coût intégralement mesurable. C’est de mon point de vue une question de survie pour beaucoup de professionnels; ceux qui auront rater l’étape 2012 auront beaucoup de mal à récupérer le retard pris, ne pas changer de stratégie en ce moment, parce que c’est celle que vous avez toujours suivie, c’est une stratégie perdante, une bataille perdue d’avance.

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire