Auto Net Le blog des professionnels de l'Automobile sur Internet

Automobile et Silicon Valley

Par Eric Saint-Frison | Le dimanche 30 mars 2014

silicon-valley

silicon-valley

Cette semaine c’est de la Silicon Valley que j’écris ce post.

Cet endroit n’a pas la réputation d’être le point central du monde automobile. Et pourtant il s’y passe énormément de choses en relation avec l’auto.

Stanford University et l’automobile.

Qui aurait pu prévoir il y quelques années que cette prestigieuses université dont l’engineering industriel n’est pas la spécialité deviendrait l’un des endroits au monde ou les réflexions sur le futur de la voiture sont les plus avancées ?

Selon Sven Beikers, le Directeur Général de CARS (Center for Automotive Research at Stanford), nous sommes à l’aube de nombreux changements qui expliquent pourquoi le monde auto rejoint celui des start-ups de la Silicon Valley:

L’évolution naturelle vers l’assistance au conducteur,

La révolution des usages automobile incluant les véhicules autonomes,

La transformation des solutions de mobilité.

Silicon Valley et automobile

Silicon Valley et automobile

Ce qui est réellement surprenant dans ce qui se passe dans cette convergence des industries automobiles et informatiques, c’est qu’il y a une dizaine d’années , le secteur de l’informatique était tout ce que le secteur de l’automobile n’était pas : Croissance rapide , technologies de pointe et un secteur « cool » ou il fallait travailler.

Mais depuis la crise de 2008 , les deux mondes ont semblé converger à un rythme de plus en plus rapide. Ceci générant en particulier l’apparition d’innovations technologiques très attendues. Les optimistes disent même que l’effort combiné des 2 secteurs contribue à ouvrir la voie à une période de prospérité unique pour l’industrie automobile.

La seule question maintenant est de savoir quelle sera la ​​manière dont l’informatique et les technologies mobiles alimenteront une transformation automobile absolument nécessaire.

Le monde auto sera fait demain d’évolutions moteurs indispensables à notre environnement, mais ces évolutions prendront encore quelques années. Les tendances des V.E. (Véhicules électriques), dont Tesla est le plus bel exemple de réussite pour le moment, font partie de ces évolutions. Mais la révolution est encore à venir.

Tesla vehicule electrique

Tesla vehicule electrique

Près de nous, les changements  dans les voitures seront ceux permettant aux conducteurs de nouvelles formes de communication, de divertissement, d’information et d’équipements de sécurité. Et pour le monde industriel, de nouvelles sources de revenus : Les constructeurs automobiles , les opérateurs mobiles , les créateurs d’applications mobiles etc. y trouveront une mine de nouvelles ressources.

Selon certaines estimations , 40 pour cent de la valeur d’une voiture d’aujourd’hui est liée à des composants électroniques, des ordinateurs et d’autres technologies de pointe soit à peu près le double de ce qu’il était il y a 15 ans. Et cela va continuer d’augmenter.

Au cours des dernières années , une succession de grands constructeurs automobiles , y compris Ford , General Motors et BMW , ont mis en place des laboratoires de recherche dans la Silicon Valley.

Intéressant de voir des industriels axés historiquement vers la mécanique choisir le berceau des technologies informatiques pour y réfléchir au futur. Renault-Nissan, VW, Honda, Toyota, Hyundai, Mercedes  y sont présents, comme presque tous les grands constructeurs mondiaux, mais pas le groupe PSA ni Fiat-Chrysler …

Silicon Valley et automobile

Silicon Valley et automobile

La voiture autonome, attendue depuis longtemps, dont les constructeurs automobiles disent qu’elle pourrait être une réalité largement commercialisé dès 2020, est un hommage aux ingénieurs informaticiens qui affinent les réseaux complexes de lasers , de capteurs , de caméras et d’infrastructures de télécommunications voiture-à-voiture. Et c’est dans la Silicon Valley que l’on travaille le plus à son développement.

voiture autonome silicon-valley

voiture autonome silicon-valley

« Il n’y a pas si longtemps, l’industrie automobile ne semblait pas très intéressante pour beaucoup de nos étudiants », a déclaré David Munson , doyen de l’Université de « Michigan College of Engineering » qui compte près de 9.000 étudiants. Mais cela est en train de changer rapidement.

Nous allons donc vivre une convergence intéressante. A suivre …

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire