Animer une page Facebook est devenu une science !

Par Eric Saint-Frison | Le mardi 26 juin 2012

Comment générer plus de « Like » (J’aime) sur une page Facebook  ?

Voilà une question qui commence à revenir régulièrement dans les réunions de travail avec nos clients et c’est bien légitime au regard de l’importance prise par les réseaux sociaux en générale et Facebook en particulier dans les stratégies de communication. Et il existe encore peu d’études sérieuses sur ce sujet mettant en évidence les + et – des leviers qui peuvent favoriser diffusion et engagement sur vos pages.

Nous avons trouvé sur le blog d’un expert américain (Dan Zarella, The Social media Scientist), auteur d’un très bon ouvrage sur ce sujet, un certain nombre d’informations qui confirment ce que nous savions déjà dans certains cas et renforcent certains points pour lesquels nous avions encore quelques doutes.

Sur une page Facebook la performance se mesure à l’échelle du nombre de Fans déclarés d’une page professionnelle mais aussi au nombre de partage et donc à la viralité de vos contenus. En somme, le quanti et le quali de Facebook.

Dan Zarella a procédé de la manière suivante (et cela représente un TRES gros travail) : En 2012 il a collecté plus de 1,3 million de posts publiés sur les 10 000 Pages Facebook les plus populaires (donc celles qui comptent le plus grand nombre de Fans).

Ses conclusions sont les suivantes (Les graphiques sont issus de son blog) :

Les photos sont les contenus qui génèrent le plus de « like » et de partage. 

Les textes eux font réagir et génèrent le plus de commentaires.

La longueur des textes conditionne les interactions : Les messages très courts fonctionnent très bien en « Like », mais se partagent moins que les textes plus longs et donc plus complets.

A l’inverse des autres réseaux sociaux les textes d’auto promotion faisant référence à la marque / société / soi même sont les plus appréciés.

La reconnaissance d’une forme d’égocentrisme pro en sorte …

L’engagement du contenu est lui aussi reconnu par les utilisateurs. Plus la prise de position est tranchée, en positif ou en négatif, plus les réactions sont importantes. Ceci s’expliquant facilement par le fait qu’un commentaire neutre ne génère que peu de passion alors qu’un autre, positif ou négatif, génèrera lui beaucoup plus de réactions : d’accord, pas d’accord; j’aime, j’aime pas…

Dans son étude Dan Zarella met aussi en évidence l’importance des horaires pendant lesquels les interactions sont les plus fortes. Et c’est très intéressant puisque cela démontre que non seulement il faut poster de bons contenus, ayant une vraie valeur pour vos cibles, mais qu’il faut aussi le faire à un moment où ils sont disponibles pour vous écouter; En gros, poster un contenu de qualité le matin de bonne heure n’est pas forcément une bonne idée, par contre le faire le soir entre 18h et 20h pour obtenir un maximum de likes et entre 16h et 18h pour gagner plus de partages, permettra de maximiser sa diffusion.

Enfin, comme pour les envois d’e-mails, le choix du jour dans la semaine est essentiel lui aussi. Vos contenus auront une bien meilleure audience et interaction pendant le week-end que pendant la semaine. Là non plus pas de surprise, Facebook restant « interdit » d’accès dans de très nombreuses sociétés et les connexions via Smartphones ne permettant pas toujours d’apprécier réellement les contenus autant toucher vos cibles lorsqu’elles sont disponibles à la maison.

En conclusion :

Vos fans sont très sensibles à la nature des contenus que vous leurs proposez.

Utilisez un maximum d’images (si elles sont de qualité).

Ecrivez des messages courts ou longs, qui sont « engagés », qui prennent parti et qui génèreront donc une réaction de vos fans.

Choisissez les horaires ainsi que les jours de publication de vos contenus avec soin, les conséquences sur la diffusion et l’engagement obtenus seront importants.

 

Cela confirme que l’animation d’un réseau social, d’un blog, d’une page Facebook, relève de plus en plus du professionalisme et qu’il peut être très judicieux de vous faire aider dans ce métier très particulier qu’est le Community Management.

 

 


Eric Saint-Frison

Eric a créé l'Agence Digital Dealer rachetée en 2014 par le groupe Argus. Une expérience de 30 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne pour le marketing, Internet... sans oublier l'Automobile !


Laisser un commentaire